Une Française échappe à la mort après une attaque de requin en Nouvelle-Zélande

Une Française échappe à la mort après une attaque de requin en Nouvelle-Zélande

Publié le 27/04/2017 à 11:45 - Mise à jour à 12:30
©Capture d'écran/YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une jeune touriste française a réchappé à une attaque de requin ce jeudi, sur une plage de l'Île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Elle faisait du bodyboard avec ses amis lorsque l'animal l'a attaquée, elle a dû être héliportée jusqu'à l'hôpital.

Grosse frayeur pour une touriste française en Nouvelle-Zélande alors qu'elle faisait du bodyboard avec des amis à Curio Bay, dans l'Île du Sud du pays ce jeudi 27. La jeune femme a été attaquée "soudainement" par un requin, fait très rare sur les côtes néo-zélandaises.

Ses amis l'ont aussitôt ramenée sur la plage pour lui prodiguer les premiers soins, compresser ses blessures et appeler les secours. "Pendant tout ce temps, elle était consciente, elle avait une entaille assez profonde à la jambe. Il n'y avait pas une tonne de sang, de tout évidence, ce n'était pas une artère", a indiqué Nick Smart, le gérant de l'école de surf Caitlin Surf School non loin de la plage et qui a assisté à la scène, à l'Otago Daily Times. Il venait de terminer un cours de surf avec ses élèves lors de l'incident. "J'ai regardé vers la plage et j'ai vu quelqu'un courir, j'ai directement pensé que quelque code n'allait pas", a expliqué ce moniteur qui a alerté les services de secours.

Une blessure légère qui a tout de même valu à la jeune femme, âgée d'une vingtaine d'années, d'être héliportée jusqu'aux urgences afin d'y être soignée. D'après Nick Smart, "il faudra tout de même de nombreux points de suture pour soigner sa jambe".

En Nouvelle-Zélande, les attaques de requin son plutôt rares, la dernière attaque mortelle a eu lieu en 2013 à l'ouest d'Auckland, la plus grande ville du pays, située dans la partie septentrionale de l'Île du Nord. Avant ce drame, personne n'était mort à la suite d'une attaque de requin depuis 1978.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




les attaques de requin sont rares sur les côtes néo-zélandaises, la dernière attaque mortelle avait eu lieu en 2013.

Newsletter





Commentaires

-