"Nuit debout": les manifestants parisiens évacués par la police

"Nuit debout": les manifestants parisiens évacués par la police

Publié le 11/04/2016 à 08:33 - Mise à jour à 08:40
©Capture d'écran Twitter/ Nuit Debout
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Les manifestants du collectif "Nuit debout" à Paris ont été évacués dans le calme ce lundi matin de la place de la République par la police. On ignore encore si le mouvement pourra s'y réinstaller dans les prochains jours.

Les manifestants qui depuis onze jours se retrouvaient pour des "Nuits debout" pour contester, entre autres, la loi travail, ont été évacués ce lundi 11 au matin de la place de la République à Paris, a-t-on appris de sources policières. L'évacuation par la police de la centaine de personnes encore présentes a commencé vers 05h30 et s'est déroulée sans incident, a-t-on ajouté. Les sources n'ont pas précisé à ce stade si cette évacuation signifie que le mouvement "Nuit debout" ne sera plus autorisé à s'installer sur cette place emblématique dans les prochains jours. Vers 07h30, il n'y avait plus de manifestants et les services de propreté de la ville de Paris, en présence de CRS, continuaient de nettoyer et démonter les structures de stands et autres installations qui avaient été mises en place au fur et à mesure, a constaté un journaliste de l'AFP.

Chaque nuit depuis la journée de mobilisation du 31 mars contre le projet de réforme contesté du code du travail, des manifestants, souvent par milliers, se retrouvent à République dans le cadre de ce mouvement citoyen qui dépasse largement l'opposition à la loi El Khomri. La vaste esplanade draine une foule bigarrée, dont de nombreux jeunes, dans une ambiance de kermesse et de forum altermondialiste, entre stands, réunions de commissions et "assemblées générales". Le mouvement s'est depuis étendu à plusieurs dizaines de villes de province, avec plus ou moins d'affluence.

Des incidents ont toutefois émaillé la "Nuit debout" de Paris dans la nuit de samedi 9 et dimanche 10, lorsque quelques centaines de personnes ont voulu se rendre au domicile du Premier ministre Manuel Valls dans l'est parisien. Huit personnes ont été interpellées et des dégradations ont été déplorées par les autorités.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des incidents ont émaillé la "Nuit debout" de Paris dans la nuit de samedi 9 et dimanche 10.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-