Nutella: la légalité de la promotion monstre remise en question?

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Nutella: la légalité de la promotion monstre remise en question?

Publié le 29/01/2018 à 14:48 - Mise à jour à 14:54
©Stefano Rellandini/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes devrait prochainement ouvrir une enquête suite aux émeutes provoquées par la promotion de -70% sur le Nutella par Intermarché. C'est la légalité de la promotion en elle-même qui va être examinée.

Le NutellaGate n'en finit plus de faire des vagues. Après avoir provoqué des émeutes dans les rayons de dizaines de magasins d'Intermarché en France, après aussi avoir indigné les personnalités politiques et même les médias internationaux, la promotion de -70% sur le pot de 950g de pâte à tartiner est désormais dans le viseur de la répression des fraudes.

En effet, selon Le Parisien, la Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a décidé d'ouvrir une enquête pour juger de la légalité de ce rabais hors norme (faisant passer le kilo de Nutella à 1,41 euro au lieu de 4,70 euros en moyenne).

Voir aussi: les émeutes pour du Nutella inspirent Mélenchon

Dans les jours ou semaines à venir, la DGCCRF va ainsi procéder à différents contrôles, le but étant de savoir si cette promotion entrait dans le cadre des soldes (si tel est le cas, la légalité devrait être confirmée) ou d'une simple promotion.

Pour la seconde option, il faudra aussi vérifier à quel prix Intermarché a acheté le pot de Nutella à Ferrero. Si les contrôles révèlent du dumping (vendre moins cher que le prix d'achat pour écraser la concurrence), alors là Intermarché pourrait aller au devant de gros ennuis.

Surtout que pour rien arranger à sa situation, Intermarché a vu dès jeudi 25 (jour de cette fameuse promotion monstre) Ferrero se désolidariser totalement.

Et en plus, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert doit présenter mercredi 31 son projet de loi de l'Alimentation qui prévoit notamment de limiter les promotions de ce type à 34% du prix de vente initial. Dans ce cadre-là, la promotion des magasins Intermarché sur le Nutella aurait été impossible. Et sauf exception, la loi n'est pas rétroactive en droit français.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La DGCCRF va procéder à des contrôles dans le cadre d'une enquête pour juger de la légalité de la promotion de -70% sur le Nutella.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-