Oise: il tire sur sur sa tante en jurant l'avoir prise pour un lapin, 18 mois de prison

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Oise: il tire sur sur sa tante en jurant l'avoir prise pour un lapin, 18 mois de prison

Publié le 06/04/2017 à 11:21 - Mise à jour à 11:35
©Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a été reconnu coupable mardi d'avoir volontairement tiré sur sa tante avec sa carabine. Il a assuré pour sa défense qu'il chassait le lapin, et qu'il avait confondu sa tante avec l'animal.

Personne n'aura cru à son histoire, des gendarmes qui l'ont arrêté aux juges qui viennent de le condamner. Il a pourtant maintenu sa version des faits depuis quatre ans. Un homme vient d'être condamné mardi 4 par le tribunal correctionnel de Beauvais à 18 mois de prison ferme pour avoir blessé sa tante d'un coup de fusil. Sa ligne dé defense? Il l'avait confondu avec un lapin.

Les faits remontent au 26 mai 2016, dans la commune de Bresles (Oise). La tante du condamné, Rose Marie, se rend au domicile de son neveu et de son épouse, qui est également sa filleule. Elle est alertée par les cris de ce qui ressemble à une violente dispute conjugale.

A son arrivée, elle reçoit une balle de 22 long rifle en plein dans le sternum qui la blesse sérieusement. Et son neveu de crier "je n’ai pas fait exprès. Je jure que c’est un accident" aux personnes qui approchent pour porter secours à la malheureuse.

Aux gendarmes qui l'arrêtent, le tireur va alors exposer sa version des faits qu'il réitérera lors de l'instruction, puis à la barre. Il chassait les lapins qui s'approchaient de sa maison et a malencontreusement confondu sa tante, petite, trapue et vêtue d'un t-shirt rose avec le mammifère à fourrure et à longues oreilles.

A la barre du tribunal, personne n'en croit un mot. "Quelle taille font les lapins à Bresles?" l’a questionné la présidente du tribunal de Beauvais, pour qui l'excuse ne passe pas, rapporte Le Parisien. D'autant qu'une expertise balistique a montré que celui qui a tiré sur Rose Marie se tenait face à elle. Il semble donc à peu près impossible de faire la confusion entre une femme et un lapin.

La victime est d'ailleurs certaine que son neveu lui a volontairement tiré dessus. Elle n'a pourtant jamais déposé plainte et ne s'est pas constituée partie civile pour garantir "la paix familiale".  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La tante était petite, trapue et portait un t-shirt rose, mais l'accusé jure l'avoir prise pour un lapin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-