Oise: il tue son ex-femme à coups de couteau avant de se suicider par pendaison

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Oise: il tue son ex-femme à coups de couteau avant de se suicider par pendaison

Publié le 23/02/2018 à 17:37 - Mise à jour à 17:47
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a tué son ex-femme jeudi à Cramoisy dans l'Oise avant de se donner la mort. Le drame a eu lieu dans la maison que l'ancien couple, bien que séparé, partageait encore.

L'homicide suivi du suicide s'est déroulé dans le huis clos de la maison que l'ancien couple, bien que séparé, partageait encore. Un homme a tué sa femme à coups de couteau jeudi 22 à Cramoisy, près de Montataire, dans l’Oise. Une fois son forfait accompli, l'individu s'est donné la mort en se pendant.

Ce sont les gendarmes, qui sont intervenus vers 18h, qui ont découvert la femme très grièvement blessée après avoir été appelés par des voisins. Malgré l'intervention des secours, elle a rapidement succombé à ses blessures rapporte le Parisien qui révèle l'information.

Un habitant de la commune a témoigné de la situation familiale des ex-conjoints au journal: "La femme avait accepté que son ex-conjoint, alcoolique, vive dans le sous-sol pour ne pas qu’il se retrouve à la rue. Ce qui s’est passé demeure un mystère pour nous tous".

"On se doutait que le pire allait arriver. Il y avait beaucoup de tensions entre mon père et ma mère, mais on ne réalise toujours pas ce qui vient de se produire. En tout cas, pour l’instant, j’ai seulement envie de rendre la maison présentable avant l’arrivée de mes deux frères. Malheureusement, la situation de nos parents était compliquée depuis longtemps", a expliqué au quotidien un des enfants du couple.

Des autopsies vont être effectuées dans le cadre d’une enquête menée par la brigade recherches de la compagnie de Chantilly.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Découverte agonisante par les gendarmes, la femme a rapidement succombé à ses blessures.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-