Oise: ils tuent une vache à la hache et prélèvent sa viande

Oise: ils tuent une vache à la hache et prélèvent sa viande

Publié le 13/06/2019 à 10:54 - Mise à jour à 10:58
©THIERRY ZOCCOLAN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un groupe d'individus a attaqué un troupeau de vaches à Bargny (Oise) le week-end dernier. Une génisse de 14 mois a été massacrée à la hache. Ils l'ont dépecée avant de lui prélever plusieurs kilos de viande. L'agriculteur a porté plainte.

Dominique G., agriculteur à Bargny depuis 1991, a découvert dimanche 9 juin au matin qu'une de ses bêtes avait été tuée dans la nuit. Il ne restait que la carcasse de l'animal, une génisse de 14 mois, qui pesait 400 kg. Il a porté plainte à la gendarmerie et a été indemnisé à hauteur de 415 euros.

Selon Le Parisien, qui rapporte l'information, un groupe d'individus aurait attaqué à la hache le troupeau de vaches, qui était pourtant à l'abri dans un enclos.

Les bouchers sauvages ont, selon le témoignage de l'agriculteur, frappé plusieurs bêtes sur la tête. Deux vaches qui ont survécu ont désormais une grosse cicatrice sur la tête.

Lire aussi: Quand la randonnée vire au drame - les accidents mortels causés par des vaches

La génisse qui a été massacrée a d'abord été extraite de l'enclos, avant d'être emmenée quelques mètres plus loin pour se faire tuer et dépecer.

Pour Dominique G., c'est forcément "le fait d'un connaisseur", puisque des morceaux de viande précis ont été prélevés.

A noter que, toujours selon Le Parisien, ce troupeau est constitué de vaches laitières. Du lait transformé et vendu au roi du Maroc quand il séjourne à Betz.

Voir aussi:

Un TGV pour Paris heurte un troupeau de vaches et perturbe le réveillon

Un zoophile pédophile viole une vache et se fait pénétrer par un cheval

Tarn: des vautours massacrent une vache et deux veaux, sans crainte de l'homme

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une vache a été tuée à la hache, en plein champ, le week-end dernier dans l'Oise.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-