Oise: une chauve-souris atteinte de la rage, deux personnes hospitalisées

Auteur(s)
AZ
Publié le 11 juin 2015 - 17:51
Image
Une chauve-souris.
Crédits
©Sukree Sukplang
Un cas de rage, confirmé par l'Institut Pasteur de Paris, a été détecté dans l'Oise sur une chauve-souris retrouvée malade à Gouvieux.
©Sukree Sukplang
La préfecture de l'Oise a annoncé qu'un cas de rage, confirmé par l'Institut Pasteur de Paris, avait été détecté dans le département sur une chauve-souris. Face à cette menace, les autorités appellent à la vigilance.

C'est un fait suffisamment rare en Europe pour être souligné. Un cas de rage, confirmé par l'Institut Pasteur de Paris, a été détecté dans l'Oise sur une chauve-souris retrouvée malade à Gouvieux, a révélé ce jeudi matin Le Courrier picard. Il s'agit de la première fois qu'un animal contaminé par cette maladie est retrouvé dans la région. Deux personnes ayant touché l'animal ont immédiatement été orientées vers le centre antirabique de l'hôpital de Compiègne pour être traitées de manière préventive. Selon un communiqué de la préfecture, "leur état n'inspire pas d'inquiétude".

Face à ce danger sanitaire, la préfecture recommande donc au public de prendre des précautions au cas où une chauve-souris croiserait leur route. "La préfecture de l’Oise souhaite rappeler, dans ce contexte, que les chauves-souris sont des animaux sauvages et protégés. Il est donc important de ne pas les toucher, ni de les manipuler, ni de chercher à les attraper. En cas de découverte d’un spécimen blessé ou mort, il convient de contacter la direction départementale de la protection des populations", a-t-elle précisé.

Elle rappelle également qu'en cas de contact et surtout de griffure ou de morsure par l'animal, il convient de nettoyer immédiatement la plaie avec du savon et de rincer abondamment avant d'appliquer un désinfectant. "Un avis doit alors être pris rapidement auprès d'un médecin ou directement auprès d'un centre antirabique, qui estimeront l'opportunité d'une prise en charge médicale préventive".

La rage transmise par le renard ayant été totalement éradiquée depuis 2001, les rares cas de rage animale survenus ces dernières années sont liés à des importations illicites de chiens en provenance de pays comme l’Afrique du Nord. "Chez les chauves-souris, le réseau national de surveillance a permis de détecter une soixantaine de cas de rage depuis 1989 sur plus de 2.000 animaux analysés", a précisé la préfecture.

 

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Chien Rage Loire Mai 2015
Loire: alerte à la rage, 6 personnes recherchées après un contact avec un chien mort de la maladie
La préfecture de la Loire a déclenché une alerte à la rage après la découverte d'un cas chez un chien qui est décédé près de Saint-Etienne, après avoir mordu une perso...
22 mai 2015 - 19:16
Société