Orchies: le commando braque un Intermarché, vide le coffre et prend la fuite

Orchies: le commando braque un Intermarché, vide le coffre et prend la fuite

Publié le 06/05/2019 à 13:33 - Mise à jour à 14:10
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dimanche 5 au petit matin, trois hommes cagoulés et lourdement armés ont braqué un magasin Intermarché à Orchies (Nord). Les hommes ont dérobé le contenu d'un coffre lors d'une attaque bien organisée.

D’après les premiers éléments recueillis, l’opération a été menée par un groupe entraîné et déterminé. Dimanche, un commando armé a braqué avant l’ouverture l’Intermarché de la ville d’Orchies, dans le Nord. Là les hommes se sont fait remettre le contenu, en liquide, d’un coffre.

Il était environ 7h30 lorsque trois hommes sont arrivés, cagoulés et équipés d’armes automatiques et ont menacé les employés présents sur les lieux et préparant l’ouverture dominicale, comme le rapporte le quotidien local La Voix du Nord.

Les trois braqueurs ont exigé que le responsable de caisse leur ouvre le coffre avant de dérober l’argent liquide à l’intérieur, dont le montant exact n’est pas connu. Puis les trois individus se sont enfuis à bord d’une BMW noire qui a été retrouvée sur l’A23, dans les environs d’Orchies brûlées par les malfaiteurs. Ceux-ci ont ensuite dérobé un véhicule et ont poursuivi leur cavale.

Lire aussi - Morbihan: deux colocataires simulent le braquage d'un Picard

Huit salariés étaient présents sur les lieux au moment des faits et, s’ils n’ont a priori pas subi de violences physiques, six seraient en état de choc. Ils ont rapidement été pris en charge par un médecin.

Le conducteur du véhicule dérobé a également été pris en charge.

Le parquet de Douai s’est saisi de l’enquête et les premiers témoignages soulignent la froideur des malfaiteurs et la rapidité de leur action visiblement très bien préparée.

Voir aussi:

Paris: deux braquages d'hôtels coup sur coup

Paris: braquage dans une bijouterie, deux hommes en fuite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les trois hommes ont attaqué le magasin avant son ouverture (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-