Pakistan: mariée de force, elle tue son mari avec du lait empoisonné, ainsi que 14 autres personnes

Pakistan: mariée de force, elle tue son mari avec du lait empoisonné, ainsi que 14 autres personnes

Publié le 31/10/2017 à 11:04 - Mise à jour à 11:20
©Merijn Supply/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une Pakistanaise, mariée de force en septembre, a tué 15 personnes de sa famille dont son mari, avec du lait empoisonné dans la province du Pendjab. Elle a avoué son crime en détention.

C'est une vengeance personnelle qui a tourné au meurtre de masse. Une Pakistanaise, vivant près de la ville de Muzaffargarh dans la province du Pendjab (centre du pays), a été arrêté lundi 30 car soupçonné d'avoir tué au moins 15 personnes, dont une mineure, et d'avoir provoqué l'hospitalisation de 12 autres rapporte DunyaNews Pakistan.

Marié de force en septembre dernier, Asiya Bibi a tenté de tuer son mari Amjab en empoissonnant son lait. Toutefois, ce dernier n'a pas touché à la boisson fatale et le breuvage a été utilisé pour réalisé un lassi, une boisson traditionnelle à base de lait fermenté très populaire dans le sous-continent indien.  Comme le veut la tradition, ce dernier a été partagé avec toute la famille. Au total ce sont 27 personnes qui ont été empoissonnées dont 15 ont perdu la vie. Huit d'entrez selles sont encore hospitalisées dans divers hôpitaux de la région pour de degré divers d'empoissonnement.

"La police a arrêté Asiya Bibi, ainsi qu'un homme et sa tante, reconnus complices, et les accuse du meurtre" a expliqué Owais Ahmad, le responsable de la police locale. Ce dernier a fait savoir que l'homme interpellé est soupçonné d'être l'amant d'Asiya. Placée en garde à vue, la jeune femme a d'abord expliqué qu'un lézard était tombé dans le lait avant d'avouer son crime.

Bien que le Pakistan ait récemment renforcé ses lois visant à prévenir les mariages forcés et notamment ceux des enfants, il existe peu de recours juridiques pour les femmes qui rejettent un partenaire choisi par leur famille.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Asiya Bibi aurait tué 15 personnes dont son mari en empoisonnant du lait.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-