Panique à New York après le crash d'un hélicoptère sur une tour (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Panique à New York après le crash d'un hélicoptère sur une tour (vidéo)

Publié le 11/06/2019 à 10:15 - Mise à jour à 10:20
© Angela Weiss / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un hélicoptère s'est écrasé lundi 10 juin, en milieu de journée, sur une tour de 54 étages située en plein cœur de Manhattan (New York). La météo était très mauvaise et aurait pu causer le crash. Une enquête a été ouverte. Le drame a causé la mort d'une seule personne: le pilote. Et a provoqué la panique chez les New yorkais témoins de la scène.

Un hélicoptère s'est crashé lundi à la mi-journée sur une tour de 54 étages, en plein cœur de Manhattan à New York, non loin de Time Square. Un seul mort à déplorer: le pilote de l'appareil, qui avait été vu plusieurs minutes avant en difficulté dans le ciel, de fortes précipitations l'empêchant de voler normalement.

Onze minutes après avoir été signalé en détresse au-dessus de New York, l'hélicoptère s'est donc écrasé sur cette tour, faisant trembler tout le bâtiment. L'appareil a pris feu quelques secondes après l'impact.

Il s'agirait d'un "atterrissage brutal" probablement provoqué par les conditions météorologiques qu'il y avait lundi sur New York. Mais une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident.

Les témoins de la scène ont cependant rapidement paniqué, craignant une possible attaque terroriste, l'attentat du 11 septembre 2001 étant toujours très vif dans les esprits des New yorkais, 18 ans après.

Bill de Blasio, le maire de la "grosse pomme", s'est rendu sur les lieux du crash et a tenu à rassurer ses concitoyens. "Mon message aux New yorkais est très clair: il ne s'agit pas d'une attaque terroriste", a-t-il ainsi déclaré sur CNN.

Le gouverneur Andrew Cuomo a pour sa part fait preuve de compréhension face à la panique que ce drame a provoquée: "Si vous êtes New yorkais, vous souffrez d'une forme de stress post-traumatique depuis le 11 septembre. Moi-même je me souviens que trop bien de ce matin-là. Alors quand vous entendez qu'un avion a percuté un immeuble… votre esprit se dirige forcément vers ça".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un crash d'hélicoptère, survenu lundi à New York, a ravivé le douloureux souvenir des attentats du 11 septembre 2001.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-