Paris: arrêté pour avoir espionné ses locataires Airbnb sous la douche

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Paris: arrêté pour avoir espionné ses locataires Airbnb sous la douche

Publié le 05/04/2018 à 19:54 - Mise à jour à 19:55
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un sexagénaire, suspecté d'avoir espionné sous la douche des étudiantes étrangères auxquelles il louait une partie de son appartement via un site spécialisé de location temporaire, a été arrêté et placé en garde à vue mercredi à Paris. Au total, huit victimes ont porté plainte.

Pris en flagrant délit par une de ses victimes. Un sexagénaire, qui louait via un site spécialisé de location temporaire une partie de son appartement du 14e arrondissement de Paris pour arrondir ses fins de mois difficiles, a été arrêté puis placé en garde à vue mercredi 4.

Ses locataires, des étudiantes étrangères dans la capitale dans le cadre d'un échange Erasmus, ont porté plainte contre lui après avoir découvert qu'il les espionnait sous la douche grâce à deux caméras cachées dans la salle de bain qu'elles utilisaient.

Lire aussi: annonces Airbnb illégales - votre appartement est-il concerné et comment se mettre en règles

Selon Le Point, qui révèle l'information, l'homme -qui était encore en cours d'interrogatoire ce jeudi 5 en soirée- avait été repéré, par une locataire, en train de visionner une vidéo d'une femme nue sous la douche sur son ordinateur. La jeune femme avait alors reconnu une de ses colocataires et elle en avait parlé aux autres étudiantes.

Les victimes, qui voulaient appuyer leurs plaintes avec des preuves, n'ont pas directement confronté le voyeur après cette découverte. Elles ont attendu qu'il parte pour regarder le contenu de son ordinateur et ont ensuite repéré les deux caméras qui ont servi à les filmer à leur insu.

Voir aussi: Lyon - un voyeur surpris en train de filmer dans les vestiaires avale sa carte mémoire

Au total, ce sont huit jeunes femmes (de nationalité coréenne, russe et colombienne) qui ont alerté la police. Elles sont allées déposer plainte au commissariat de l'arrondissement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un sexagénaire a été arrêté puis placé en garde à vue mercredi à Paris. Il est suspecté d'avoir espionné ses locataires Airbnb sous la douche.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-