Paris - Attentat aux Champs-Elysées: 3 proches du terroriste en garde à vue, les enquêteurs cherchent des complices

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Paris - Attentat aux Champs-Elysées: 3 proches du terroriste en garde à vue, les enquêteurs cherchent des complices

Publié le 21/04/2017 à 10:44 - Mise à jour à 11:00
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'enquête avance à grand pas au lendemain de l'attentat perpétré contre des policiers, jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Outre une perquisition notamment, la police recherche également d'éventuelles complicités: ce vendredi, trois proches du terroriste étaient en garde à vue.

Le terroriste avait-il des complices? Au lendemain de l'attentat perpétré jeudi 20 au soir sur les Champs-Elysées de Paris par Karim C., 39 ans, un terroriste ayant visé intentionnellement des policiers, tuant un agent et faisant trois blessés, les investigations avancent à grand pas. Une perquisition a été menée très vite après les faits au domicile du tueur, tandis que les enquêteurs cherchent également à déterminer s'il a bénéficié de soutiens. Au moins trois de ses proches ont ainsi été placés en garde à vue.

C'est lors de la perquisition du domicile présumé du terroriste, chez sa mère dans un pavillon à Chelles (Seine-et-Marne), que les policiers ont arrêté les trois personnes. Celles-ci seraient donc à compter au rang de ses proches et ont donc été placées en garde à vue afin d'être interrogées. L'objectif est de déterminer si elles étaient au courant de son projet et si celui-ci était prémédité, mais aussi de tenter de cerner plus précisément le profil de Karim C. ainsi que de recueillir un maximum d'éléments sur ses habitudes, ses fréquentations, etc.

L'assaillant serait donc un certain Karim C., Français de 39 ans et "tueur de flics" récidiviste. L'homme avait déjà à tiré plusierus fois sur des policiers, en 2001. Il avait d'abord fait feu à deux reprises sur un élève policier avec lequel il avait eu un accrochage. Placé en garde à vue, il avait ensuite réussi à saisir l'arme d'un fonctionnaire et tiré à plusieurs fois, blessant deux hommes, avant d'être maîtrisé. Pour ces faits, il a été jugé devant les assises et condamné en 2003 à 20 ans de prison. Lors de son procès en appel en 2005, la peine a été réduite à 15 ans de prison.

Récemment, il aurait été visé par une enquête antiterroriste pour avoir évoqué sa volonté de tuer des policiers. Entendu en février dernier, il avait été relâché faute de preuve. A l'époque, aucun élément de radicalisation n'aurait été signalé. Le basculement de l'homme dans le radicalisme islamique reste l'enjeu de questions ce vendredi 21, de même que la nature de ses liens avec Daech.

Un terroriste "tueur de flic" récidiviste, la revendication de Daech, le déroulé des faits: retrouvez les dernières informations disponibles sur l'attentat de jeudi soir en cliquant ici

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Karim C., Français de 39 ans et "tueur de flics" récidiviste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-