Paris - Attentat aux Champs-Elysées: les images de l'attaque terroriste filmée par un passant (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Paris - Attentat aux Champs-Elysées: les images de l'attaque terroriste filmée par un passant (vidéo)

Publié le 22/04/2017 à 16:50 - Mise à jour à 17:07
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'attentat a eu lieu sur l'avenue la plus connue de Paris, fréquentée par de nombreux touristes. C'est l'un d'entre-eux qui a ainsi pu prendre ces images de l'attentat qui montre la rapidité avec laquelle Karim Cheurfi a mené son attaque avant d'être abattu par les forces de l'ordre.

C'était l'acte que l'on craignait, et il est venu brutalement s'immiscer dans la fin de la campagne présidentielle et rappeler que la France reste encore largement au-dessus de la cote d'alerte du risque terroriste. Il était 20h50 ce jeudi 20 quand Karim Cheurfi, kalachnikov à la main, est venu semer la terreur sur les Champs-Elysées, assassinant un policier, en blessant deux autres ainsi qu'une touriste allemande, avant d'être abattu par la riposte des forces de l'ordre.

Cet attentat terroriste n'a duré qu'une poignée de secondes. Elle a pourtant été capté par plusieurs personnes déambulant sur la plus célèbre avenue du monde. Une vidéo en particulier retranscrit bien la brutalité de l'attaque et la confusion qui s'en est suivi.

Trois coups de feu, puis des échanges de tirs en rafale qui détonnent sur les cris des passants. Puis la vidéo montre les policiers entourant le cadavre de l'assaillant qu'ils viennent de neutraliser. Karim Cheurfi, le tireur, était âgé de 39 ans. Né à Livry-Gargan en Seine- Saint-Denis, il était très défavorablement connu des services de police depuis 2001 pour des faits de violence contre des policiers. Son domicile a été perquisitionné dans la nuit de jeudi 20 à vendredi 21 à Chelles, en Seine-et-Marne. Un livret salafiste aurait été retrouvé chez sa mère. Il avait été arrêté en février dernier avant d'être remis en liberté, faute de preuve, pour avoir cherché à se procurer des armes afin de s'en prendre à des policiers. Il a finalement mis ses menaces à exécution dans l'avenue emblématique de la ville de Paris. Depuis le début de l'année 2015, 239 personnes ont été tuées en France dans des attentats terroristes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'attaque n'a duré que quelques secondes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-