Paris: braquage d'une bijouterie rue de la Paix, les malfaiteurs font main basse sur 5 millions d'euros

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: braquage d'une bijouterie rue de la Paix, les malfaiteurs font main basse sur 5 millions d'euros

Publié le 23/05/2017 à 17:13 - Mise à jour à 17:24
©Mic/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La bijouterie Buccellati, rue de la Paix, à Paris, dans le Ier arrondissement, a été victime d’un vol à main armée, ce mardi. Les malfaiteurs sont repartis avec un butin estimé autour de "cinq millions" d'euros.

Le butin des malfaiteurs est conséquent. Trois hommes ont braqué ce mardi 23 une bijouterie située rue de la Paix dans le Ier arrondissement de Paris, armés de haches et d'une arme de poing. Ils sont repartis avec un butin estimé autour de "cinq millions" d'euros.

Les trois hommes se sont présentés vers 13h à la boutique Buccellati et ont menacé le personnel de l'établissement. Armées de haches, deux d'entres eux ont brisé les vitrines de présentation pour faire main basse sur les bijoux tandis que le troisième tenait en respect les employés sous la menace d'une arme de poing. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite en voiture.

Le véhicule utilisé était "une Mégane non-volée et équipée d'un gyrophare" selon une source policière qui l'a expliqué au journal Le Parisien.

L'Union de la bijouterie-horlogerie (UBH) a "condamné fermement" ce braquage dans l'après-midi. Dans un communiqué, sa présidente déléguée, Sandrine Marcot, a dénoncé un vol commis "dans un quartier censé être particulièrement surveillé". La fédération demande aux pouvoirs publics "d'assouplir l'utilisation de la vidéo-protection" et souhaite pouvoir "déployer plus facilement des agents de sécurité sur la voie publique".

Un braquage a eu lieu lundi 22 en début d'après-midi sur les Champs-Elysées, dans le VIIIe arrondissement de Paris. C'est la boutique de la marque de luxe Louis Vuitton qui était visée. Des coups de feu ont même été tirés en l'air mais personne n'a été blessé. Le suspect est toujours activement recherché.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les trois hommes se sont présentés vers 13h à la boutique Buccellati et ont menacé le personnel de l'établissement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-