Paris: des agents verbalisateurs de Moovia se battent contre des policiers

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 07 mai 2018
Mis à jour le 07 mai 2018
Image
Une prise d'otage était en cours vendredi matin dans un supermarché de l'Aude
Crédits
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Les policiers ont dû se battre contre des agents verbalisateurs de la société Moovia.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Des policiers ont été pris à partie samedi à Paris par des agents de la société Moovia qui s'étaient battus avec des commerçants. Trois agents de verbalisation ont été placés en garde à vue.

La scène était pour le moins surréaliste. Trois agents verbalisateurs de la société Moovia ont été placés en garde à vue samedi 5 à Paris. Ils sont soupçonnés d'avoir commis des violences contre des commerçants mais aussi contre des policiers.

Comme le rapporte Le Parisien, les agents de la société privée en charge des contrôles du paiement du stationnement payant de Paris se trouvaient rue Pierre-Demours, dans le quartier Pereire (17e arrondissement). Un différent les oppose à une esthéticienne qui venait de voir son véhicule verbalisé. Le ton monte rapidement et l’un des agents Moovia aurait repoussé la femme "avec la visière de sa casquette" note le quotidien. Le frère de cette dernière serait alors intervenu et aurait reçu un coup de poing au visage par un autre agent présent sur place. 

Lire aussi - Stationnement à Paris: la mairie attaque Streeteo en justice

Sur ces entrefaites arrivent les forces de l'ordre qui commencent par embarquer le frère de la commerçante avant de rejoindre les agents de Moovia quelques rues plus loin. Là encore la situation dégénère. L'homme qui a frappé le frère de l'esthéticienne inflige un second coup de poing à un agent de police. Plaqué au sol, il parviendra par être menotté. 

L'affaire ne s'arrête pas là puisque plusieurs autres agents de la société se trouvant dans le quartier sont également arrivés sur les lieux pour en découdre avec les policiers. "Les policiers ont dû appeler du renfort et utiliser le gaz lacrymogène. Des passants hostiles, dont un avec deux chiens, s’en sont également mêlés", précise Le Parisien.

Finalement, trois agents de Moovia sont interpellés et placés en garde à vue au commissariat du 17e arrondissement. Le frère de l'esthéticienne et deux policiers ont dépose une plainte contre ces derniers.

 

À LIRE AUSSI

Image
La loi sur les métropoles de 2014 permet aux villes de fixer elles-mêmes le tarif du stationnement e
Comment se faire rembourser sa contravention illégale infligée par Streeteo?
La Mairie de Paris a annoncé mardi qu'elle allait rembourser 5.000 amendes infligées par des agents non assermentés de la société Streeteo. Cette dernière a été viveme...
Publié le 04 avril 2018
Lifestyle
Image
Des milliers de contrôles de stationnement réalisés dans les rues de Paris par une société privée, étaient en fait "bidon"
Stationnement à Paris: la mairie attaque Streeteo en justice
La mairie de Paris, qui estime avoir été lésée dans l'affaire des contrôles de stationnement fictifs, a annoncé lundi son intention de porter plainte contre Streeteo, ...
Publié le 03 avril 2018
Politique
Image
La maire de Paris Anne Hidalgo le 30 janvier 2018
Vélib, Streeteo, berges: Anne Hidalgo face à un tir de barrage
Accusée d'"amateurisme" et d'"arrogance" dans les dossiers Vélib', Streeteo ou berges de Seine, Anne Hidalgo a eu droit jeudi en Conseil de Paris, en son absence, à un...
Publié le 23 mars 2018