Paris: des agresseurs poignardent un commerçant pour un butin dérisoire de 300 euros

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: des agresseurs poignardent un commerçant pour un butin dérisoire de 300 euros

Publié le 27/01/2017 à 17:06 - Mise à jour à 17:23
©Bohac Yann/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un commerçant a été agressé par trois hommes ce vendredi matin. Il a été poignardé par l'un d'eux et est actuellement dans un état grave. Les malfaiteurs sont en fuite avec 300 euros de butin.

Le drame s'est joué ce vendredi 27 vers 1h du matin dans une petite épicerie de la Porte de Bagnolet dans le XXe arrondissement de Paris. Selon le journal Le Parisien qui révèle l'affaire, un commerçant a été violemment agressé par plusieurs individus alors qu'il fermait son échoppe.

Le menaçant avec un couteau, l'un des agresseurs a d'abord tenté de faire les poches de la victime. Ce dernier l'a repoussé avant d'être poignardé par l'individu. L'un des ses complices a également infligé un violent coup de poing au commerçant qui s'est effondré. Les malfaiteurs en ont profité pour "tranquillement fait le tour du comptoir pour s’emparer d’un dérisoire butin de 300 euros pris dans la caisse et de deux téléphones portables" selon le quotidien. L'épouse du commerçant a assisté à toute l'agression.

Un troisième agresseur, armé d'un revolver, serait resté à l'extérieur du commerce pendant l'attaque, faisant le guet. Les trois hommes ont pris la fuite après leur forfait et sont, ce vendredi après-midi, toujours activement recherchés par les forces de l'ordre.

Le commerçant a été évacué en urgence dans un état sérieux par les secours vers l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le XIIIe arrondissement de la capitale. Son pronostic vital a été engagé par les services médicaux.

Le Parisien souligne que les trois agresseurs du commerçant avaient déjà été vus dans la boutique par le couple. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le commerçant a été évacué en urgence dans un état sérieux par les secours vers l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-