Paris: deux policiers victimes d'une attaque au couteau dans le métro

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Paris: deux policiers victimes d'une attaque au couteau dans le métro

Publié le 08/10/2018 à 12:50 - Mise à jour à 12:58
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux policiers hors-service ont été attaqués ce lundi matin à Paris, à la station de métro Barbès-Rochechouart, sur la ligne 2, par un individu armé d'un couteau. Un fonctionnaire a été légèrement blessé. L'individu a pu être maîtrisé et placé en garde à vue.

Un homme de 35 ans a été arrêté ce lundi 8 au matin vers 6h15 à Paris après avoir attaqué deux policiers hors-service avec un couteau de boucher.

Selon Europe 1, qui révèle l'information, les deux fonctionnaires ont abordé le trentenaire au niveau de la station Barbès-Rochechouart, sur la ligne 2 du métro parisien, car il était muni d'un arme blanche.

Quand ils se sont approchés de lui, l'individu s'est montré menaçant et s'est jeté sur eux en criant. Un policier a été légèrement touché au niveau du poignet.

L'assaillant a ensuite pu être maîtrisé, grâce à l'aide de policiers locaux qui sont intervenus en renfort. Il a été placé en garde à vue. Cet homme, habitant à Paris, est connu des services de police pour des faits de violence, port d'arme et a également été impliqué dans des affaires de drogue.

Lire aussi: attaque au couteau à Rodez - mort du chef de la police municipale

Selon 20 Minutes, les deux policiers agressés ont décidé d'intervenir, bien qu'ils étaient hors-service, après que le suspect a commencé à menacer des passants, dans la rue, avec son couteau de boucher, réclamant des cigarettes.

Ils l'ont ensuite suivi jusqu'au métro où ils ont tenté de l'interpeller, se frottant alors à sa violence.

Mis à part le policier légèrement touché au poignet, personne d'autre n'a été blessé.

Et aussi:

Paris- attaque au couteau: piste terroriste écartée, un suspect afghan arrêté

Quasi-décapité dans une attaque au couteau, son assassin arrêté (vidéo choc)

Elle crie "à mort" avant de perpétrer une attaque au couteau

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a été interpellé ce lundi matin à Paris après avoir attaqué au couteau deux policiers dans le métro.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-