Paris: il se jette à l'eau pour sauver son agresseur qui meurt noyé

Paris: il se jette à l'eau pour sauver son agresseur qui meurt noyé

Publié le 08/10/2018 à 06:38 - Mise à jour à 06:39
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un jeune trentenaire est décédé en se noyant dans la canal de l'Ourcq dimanche matin après avoir tenté de voler un téléphone portable. Sa victime l'a poussé à l'eau avant de tenter de le sauver.

La victime a tout tenté pour sauver son agresseur, en vain. Un homme d'une trentaine d'année s'est noyé dimanche 7 au petit matin en tentant de dérober le téléphone portable d'une autre personne dans le 19e arrondissement de Paris. Les faits ont eu lieu quai de l'Oise.

Selon France Bleu Paris, il était 4h20 du matin lorsque deux individus s'en sont pris à un troisième dans le but de lui dérober ses effets personnels. Toutefois, la victime ne s'est pas laissée faire et une rixe à débuter. Cette dernière, âgée de 25 ans, a finalement poussé un de ses agresseurs dans le canal de l'Ourcq, ce qui a provoqué la fuite de l'autre individu.

Lire aussi - Paris: mort noyé après avoir plongé dans le bassin de la Villette

Voyant le premier malfaiteur en détresse, le jeune homme n'a écouté que son courage et s'est jeté à l’eau pour porter secours à l’individu qui quelques instants plus tôt, avait essayé de lui voler son téléphone.

Après des efforts importants, il a réussi à ramener le voleur sur la berge mais celui-ci était inanimé. Arrivés sur place, les pompiers ont tout tenté pour le réanimer, en vain.

Une enquête pour violence volontaire ayant entraîné la mort a été ouverte et confiée aux hommes du 2e district de la police judiciaire. Une autopsie doit avoir lieu ce lundi 8 sur la victime. Elle devra déterminer avec exactitude les causes du décès et révéler une éventuelle alcoolémie ou prise de stupéfiants.

Voir:

Seine-et-Marne: deux morts par noyades sur des bases de loisirs

Nouvelle noyade dans le Maine-et-Loire: une enfant meurt dans un bassin

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime a tenté de sauver son agresseur en se jetant à l'eau.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-