Paris: il sniffe de la cocaïne sur le capot d'une voiture de police

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: il sniffe de la cocaïne sur le capot d'une voiture de police

Publié le 15/01/2018 à 18:26 - Mise à jour à 18:32
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Paris, un toxicomane a été interpellé la semaine dernière après avoir pris un rail de cocaïne sur le capot d'une voiture de police. Agé de 38 ans, il était muni d'un billet roulé en forme de paille et de deux sachets de poudre blanche.

Il n'a pas choisi le meilleur endroit pour le faire. A Paris, un toxicomane a été interpellé la semaine dernière après avoir pris un rail de cocaïne sur le capot d'une voiture de police. Agé de 38 ans, il a été arrêté en flagrant délit aux alentours de 2h du matin dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 alors qu'il se trouvait dans le Xe arrondissement de la capitale.

Selon une source proche du dossier citée par Le Parisien, le trentenaire était muni d'un billet roulé en forme de paille censé lui permettre de "sniffer" la poudre blanche disposée en ligne. Interrogé par les policiers suite à son arrestation, l'homme, qui détenait deux sachets de cocaïne sur lui, a avoué qu'il n'avait pas vu qu'il se trouvait devant un commissariat de police.

Convoqué prochainement devant le tribunal pour usage et détention de produits stupéfiants, il devra répondre de ses actes. Selon le code de la santé publique, l'usage illicite de l'une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est puni d'un an d'emprisonnement et de 3.750 euros d'amende. De plus, les personnes coupables de ce délit encourent, à titre de peine complémentaire, l'obligation d'accomplir un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de drogues.

A lire aussi - Cocaïne et héroïne en plein essor: les tendances inquiétantes de la drogue en France

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle qui avait eu lieu à Nancy en novembre dernier, ville dans laquelle un jeune vendeur de drogue s'était fait arrêter bien malgré lui par des policiers. Agé de 17 ans, Il avait pris les hommes de la patrouille pour des amis alors qu'il était en possession d'héroïne et de cocaïne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme de 38 ans a été interpellé la semaine dernière après avoir fait un rail de cocaïne sur le capot d'une voiture de police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-