Paris: il voulait "surfer" sur le toit du métro, un homme de 21 ans mort sur le coup après un choc

Paris: il voulait "surfer" sur le toit du métro, un homme de 21 ans mort sur le coup après un choc

Publié le 25/10/2017 à 07:20 - Mise à jour à 07:21
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Mardi, au départ de la station Bir-Hakeim, un jeune homme est monté sur le toit d'un métro, a priori pour pratiquer le "train surfing". Il a heurté en pleine accélération la verrière de la station et est mort sur le coup.

Le jeune a visiblement voulu pratiquer cette discipline de l'extrême appelée "train surfing". Et il est mort dans des conditions atroces. Un homme de 21 ans est mort mardi 24 alors qu'il se trouvait sur le toit de la ligne 6 du métro parisien. Il a heurté la verrière du toit de la station Bir-Hakeim, celle desservant la tour Eiffel, alors qu'il était monté sur le toit du train sur ce tronçon dit "aérien", en pleine air sur des voies surélevées.

Les faits se déroulent à 19h. Le métro de la ligne 6 quitte la station Bir-Hakeim et prend de la vitesse pour se diriger vers Passy de l'autre côté de la Seine. Le jeune homme, qui est arrivé à Bir-Hakeim en compagnie de deux autres personnes selon les images de vidéo-surveillance grimpe sur le toit du train. A priori, il souhaite s'adonner à la pratique de se maintenir sur le un métro en circulation. A fortiori sur ce tronçon traversant le fleuve séparant Paris en deux, permettant à a fois de rester en plein air et d'offrir un cadre d'exception pour ceux désirant immortaliser ces exploits qui peuvent mener à la mort.

C'est au moment où le métro sort entièrement de Bir-Hakeim que le drame se produit. Pour une raison encore mal déterminée –mauvaise estimation de la hauteur de la verrière de la station, ou geste trop tardif– la malheureuse victime va heurter de plein fouet la lourde plaque de verre. Le choc va tuer le jeune homme sur le coup, le défigurant même totalement, et son cadavre va s'écraser sur les rails du pont surplombant la scène.

Le trafic est immédiatement arrêté, le temps pour les secours d'intervenir sur les lieux et récupérer la dépouille du malheureux. Les deux personnes l'accompagnant sont toujours recherchées et aucune ne s'est manifestée.

Signe de l'horreur de la scène lorsque la tête de la victime a heurté la verrière: un voyageur témoin des faits a dû être hospitalisé, en état de choc après assisté aux conditions abominables de la mort de la victime.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune homme voulait sans doute se livrer au "train surfing".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-