Paris: s'infiltrant par les catacombes, des voleurs dérobent pour 250.000 euros de grands crus

Paris: s'infiltrant par les catacombes, des voleurs dérobent pour 250.000 euros de grands crus

Publié le 29/08/2017 à 20:34 - Mise à jour à 20:36
© OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plus de 300 bouteilles de grands crus ont été volées dans la nuit de lundi à mardi dans la cave d’un particulier située dans le VIeme arrondissement parisien. Les voleurs s'étaient introduits dans la cave par les catacombes.

Les malfaiteurs ont été particulièrement ingénieux. S'infiltrant dans une cave parisienne par les catacombes, des malfaiteurs ont réussi à faire main basse sur 300 bouteilles de vins grands crus pour un préjudice total estimé à 250.000 euros rapporte ce mardi 29 Franceinfo.

Ces Arsène Lupin modernes ont en effet percé lundi 28 le mur de la cave de l'appartement d'un particulier résidant près du jardin du Luxembourg dans le VIe arrondissement de Paris en passant l'ancien ossuaire municipal de la ville de Paris. "On peut supposer qu'il y a eu des repérages et que les malfrats n'ont pas percé ce mur au hasard", a fait savoir une source policière. C'est le 3e district de police judiciaire de Paris qui a été saisi de l’enquête et qui devra tenter d'éclaircir les circonstances de ce vol audacieux.

Pour rappel, les catacombes, aménagées dans les galeries d'anciennes carrières à 20 mètres sous terre, rassemblent les restes de six millions de Parisiens transférés entre la fin du XVIIIe siècle et le milieu du XIXe au fur et à mesure de la disparition de certains cimetières. Si, en théorie, il est interdit d'y pénétrer dehors des visites guidées, de nombreux passionnées explorent ce réseau pour y organiser des fêtes, des jeux de piste ou simplement par intérêt pour ce souterrain accessible par des puits connus de quelques débrouillards.

D'environ 1,7 km de long visitable, situées à vingt mètres sous la surface, elles sont officiellement visitées par environ 300 000 visiteurs par an à partir de la place Denfert-Rochereau et constituent un musée de la ville de Paris, dépendant du musée Carnavalet.

En juin, deux adolescents avaient été retrouvés indemnes dans les catacombes après être restés plus de trois jours dans ces souterrains.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le vol a été particulièrement audacieux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-