Paris – Ivres, des militaires tabassent des boulistes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris – Ivres, des militaires tabassent des boulistes

Publié le 22/04/2019 à 09:19
©Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Trois militaires ont frappé des joueurs de pétanque vendredi 19 dans la soirée aux Tuileries alors qu'ils étaient ivres. Ils ont ensuite été interpellés.

Non content d'avoir violemment agressé de paisibles joueurs de pétanque, ils ont également menacé de mort les forces de l'ordre. Trois militaires de l'opération Sentinelle en permission ont été placés en garde à vue pour avoir frappé des boulistes vendredi soir au Jardin des Tuileries, à Paris, alors qu'ils étaient en état d'ivresse.

Comme le rapporte Le Parisien, les soldats, qui appartiennent au 3ème régiment de parachutistes d’infanterie de Marine, sont déployés dans la capitale dans le cadre de l'opération Sentinelle et étaient en permission au moment des faits. Les deux joueurs de pétanque profitaient de la douceur de la soirée pour une partie de boule dans le célèbre jardin. Toutefois, la partie a été interrompue par l'arrivée des trois paras éméchés qui ont voulu également jouer. S'en suit une vive discussion au cours de laquelle un des soldats finis par jeter le cochonnet.

Lire aussi – Ivres, trois légionnaires viennent en aide à une jeune fille et tabassent le voleur

"Les boulistes auraient riposté en faisant des doigts d’honneur. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une bagarre. Les soldats se seraient rués sur les deux quadras et les auraient roués de coups de pied et de poing", rapporte le quotidien. Des témoins de la scène ont appelé la police qui est intervenue et a procédé à l'interpellation des militaires. Placés en garde à vue, ces derniers ont proféré des menaces de mort sur un gardien de la paix.

Les boulistes, qui présentent des ecchymoses au visage et sur le corps, ont déposé plainte pour violences volontaires aggravées.

Un des porte-parole du gouverneur militaire de Paris a fait savoir que les trois hommes s'exposent à des sanctions disciplinaires au sein de l'armée en plus des sanctions pénales.

Voir:

Villefranche-sur-Saône: un ancien légionnaire agresse des pompiers venus l'aider

Ivre, elle provoque un accident et agresse policiers et pompiers

Ivre, il prend le volant puis s'arrête devant des policiers pour vomir

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Trois militaires ont frappé des joueurs de pétanque vendredi 19 dans la soirée aux Tuileries alors qu'ils étaient ivres.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-