Paris: la rumeur d'une prise d'otages dans une église à l'origine de la fausse alerte attentat

Paris: la rumeur d'une prise d'otages dans une église à l'origine de la fausse alerte attentat

Publié le 17/09/2016 à 18:08 - Mise à jour à 18:10
©Miguel Medina/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

L'alerte attentat déclenchée ce samedi après-midi et concernant le 1er arrondissement de Paris a rapidement été levée. Un important dispositif policier a été déployé suite aux rumeurs d'une prise d'otages en cours dans une église du quartier des Halles.

Une intervention menée samedi après-midi dans une église du centre de Paris par les forces de l'ordre a permis de conclure à une fausse alerte, alors que des rumeurs de prise d'otages avaient éveillé les craintes, sur fond de menaces d'attentats.

"C'est bien une fausse alerte qui a entraîné l'intervention des forces de l'ordre cet après-midi dans une église de la rue Saint-Denis à Paris", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué. "Les circonstances qui ont mené à cette intervention restent à déterminer avec précision", a-t-il ajouté.

Les policiers de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) s'étaient rendus sur place dans le cadre de l'opération. La rue Saint-Denis, proche de la place du Châtelet, dans le centre de la capitale, avait été bouclée du côté du boulevard Sébastopol, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Par précaution, le système d'alerte aux populations +SAIP+ a été immédiatement déclenché", a poursuivi M. Cazeneuve, saluant "la grande réactivité des forces de l'ordre et leur très grand professionnalisme en toutes circonstances, au service de la sécurité des Français".

Cette importante opération des forces de l'ordre et des rumeurs de prise d'otages avaient créé un important émoi, notamment sur les réseaux sociaux.

Peu avant le ministre, la préfecture de police de Paris (PP) avait annoncé sur Twitter: "Paris 1er - Fin de l'intervention des forces de l'ordre - Levée de doute effectuée, aucun danger à signaler".

La PP avait fait état auparavant d'une "intervention en cours" et appelé à "éviter le secteur", sans préciser le motif de cette opération. "Des vérifications sont en cours", avait indiqué à l'AFP la préfecture.

Cette fausse alerte intervient alors que, selon le Premier ministre Manuel Valls, la menace terroriste est "maximale" en France, touchée depuis 2015 par une série d'attentats, qui ont fait 238 morts.

Le 26 juillet, un prêtre avait été assassiné en pleine messe par deux jeunes djihadistes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Bernard Cazeneuve a salué " "la grande réactivité des forces de l'ordre et leur très grand professionnalisme", suite à cette fausse alerte.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-