Paris: laissé sans surveillance, un enfant épileptique se noie dans son bain

Paris: laissé sans surveillance, un enfant épileptique se noie dans son bain

Publié le 27/09/2018 à 11:54 - Mise à jour à 12:05
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un enfant de 7 ans est mort noyé dans son bain, mardi soir à Paris. Il avait été laissé sans surveillance et était épileptique. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade des mineurs.

Un enfant de 7 ans est mort noyé dans son bain vers 21h mardi 25 dans l'appartement familial, situé rue Colette Magny dans le quartier Curial-Cambray à Paris (19e arrondissement).

La petite victime, épileptique, avait été laissée sans surveillance par ses parents. Selon Le Parisien, elle a été retrouvée inanimée la tête sous l'eau dans la baignoire.

L'enfant pourrait avoir eu une crise d'épilepsie alors qu'il était tout seul, la mère s'étant absentée un moment sans que l'on sache pourquoi, ni où, ni combien de temps.

Aucune information n'a été délivrée sur le père, et son éventuelle présence dans l'appartement au moment du drame.

Les pompiers se sont rendu immédiatement sur place, alors que le jeune garçon était en arrêt cardio-respiratoire.

Lire aussi: la petite fille se noie devant sa mère, occupée sur son téléphone

Les secours ont tout tenté pour le ranimer mais peu avant 22h, le médecin a déclaré le décès.

Une enquête a été ouverte pour éclaircir les circonstances de la mort tragique de cet enfant. Ce sont les enquêteurs de la brigade des mineurs de la police judiciaire parisienne qui sont chargés de mener les investigations. Les parents pourraient être accusés de délaissement de mineur.

Qu'un enfant de 7 ans meurt noyé dans son bain est très rare. Il est malheureusement plus courant que de petits bébés décèdent dans ces circonstances, parce que l'adulte responsable a tourné le dos un instant.

C'est ce qui est arrivé début septembre à une petite fille de 6 mois à Agen dans le Lot-et-Garonne. La mère l'avait emmenée aux urgences rapidement mais rien n'avait pu être fait pour la sauver.

Et aussi:

Val-de-Marne: giflé, il tombe dans la Seine et se noie

Pas-de-Calais: une fillette de dix ans se noie dans la piscine d'un camping

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un enfant de 7 ans, atteint d'épilepsie, est mort noyé dans son bain mardi, à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-