Paris: morte la tête tranchée et placée dans un four, le fils recherché

Paris: morte la tête tranchée et placée dans un four, le fils recherché

Publié le 17/02/2019 à 16:44 - Mise à jour à 16:47
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Ce dimanche 17 en début d'après-midi, les pompiers de Paris ont découvert une femme morte dans son appartement. Sa tête a été tranchée et placée dans le four de la cuisine. Son fils cadet, atteint de troubles psychiatriques, est le principal suspect.

Une scène d'horreur: ce dimanche en début d'après-midi, les sapeurs-pompiers ont découvert dans un appartement du 12e arrondissement de Paris le cadavre d'une femme, la tête séparée de son corps.

C'est un membre de la famille –probablement un fils selon la plupart des sources– qui a prévenu les secours s'inquiétant de ne plus avoir de nouvelles de cette femme de 60 ans qui habite dans un appartement de la rue Théophile Roussel. Les pompiers pénétrant dans le logement découvrent alors une mise en scène macabre, comme l'ont rapporté plusieurs sources médiatiques: la corps de la sexagénaire gît sur le sol, entouré de couteaux. La malheureuse a été décapitée et la tête a été, elle, déposée dans le four de la cuisine.

Lire aussi - Seine-Etienne-du-Rouvray: un SDF retrouvé démembré et décapité

Le principal suspect, activement recherché, est le fils cadet de la victime. L'homme, âgé de 34 ans, de type africain et de carrure athlétique souffre de graves problèmes psychiatriques (le journal Le Parisien évoque une schizophrénie). Outre ce profil inquiétant, un autre élément semble impliquer le trentenaire: selon France bleu, une main courante avait été déposée par la mère en octobre, indiquant qu'elle se sentait menacée de mort par son fils.

L'homme était toujours activement recherché en fin d'après-midi. Le deuxième district de police judiciaire (DPJ) de la préfecture de Police a été saisi de l'enquête.

Voir aussi:

Ivre, il décapite le bébé de huit mois de son amie

Il décapite son ancien ami qui "faisait des avances" à sa mère

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police recherche activement le fils cadet de la victime.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-