Paris: nouvelle tentative d'incendie du centre d'accueil du XVIe arrondissement

Paris: nouvelle tentative d'incendie du centre d'accueil du XVIe arrondissement

Publié le 06/11/2016 à 17:38 - Mise à jour à 17:48
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le controversé centre d'accueil pour SDF du XVIe arrondissement a une nouvelle fois été l'objet d'une tentative d'incendie dans la nuit de samedi à ce dimanche. Aucun dégât ni aucun blessé ne sont à déplorer. L'incendiaire a réussi à prendre la fuite.

Un homme a tenté de mettre le feu dans la nuit de samedi à ce dimanche 6 à un centre d'hébergement pour SDF du cossu XVIe arrondissement de Paris, inauguré la veille et contesté par les riverains, selon une source proche de l'enquête. Le centre avait déjà été victime le 17 octobre d'un début d'incendie, sans doute volontaire.

"Vers 22h samedi soir, un homme a tenté de jeter un engin incendiaire mais il ne l'a pas jeté assez fort, ne faisant pas de dégâts, ni de blessés. Cet individu a pris la fuite", a déclaré cette source, confirmant une information de BFM TV. L'enquête à été confiée au commissariat du XVIe arrondissement.

"Ça a été maîtrisé rapidement, la police fait son travail", a déclaré à l'AFP Éric Pliez, directeur général de l'association Aurore qui gère le centre. "Nous souhaitons juste pouvoir travailler tranquillement et nous occuper de la cinquantaine de personnes déjà présentes dans le centre", a-t-il ajouté.

Un élu PS du XVIe arrondissement, Thomas Lauret, a appelé à condamner "tous ces actes odieux" sur son compte Twitter. "Les incendiaires du Centre pour sans-abri doivent être appréhendés et leurs connexions mises à jour", a-t-il écrit.

Lors de la première tentative d'incendie trois semaines avant l'ouverture du centre, l'ampleur des dommages avait été très limitée (une partie de la façade et un volet avaient été noircis). Les secours avaient retrouvé du liquide inflammable sur place. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "dégradation volontaire par incendie" et l'association Aurore avait renforcé la surveillance des lieux.

Composé d'une série de modules en bois, le centre, de 196 mètres de long et 8 mètres de large, est installé dans l'Allée des Fortifications, à proximité immédiate du bois de Boulogne et à une centaine de mètres d'immeubles en pierre de taille du quartier.

Le projet de centre, qui accueille déjà 27 adultes et 24 enfants, et doit abriter à terme 200 personnes, avait provoqué une levée de boucliers dans le très chic arrondissement de l'Ouest parisien. En mars, plus de 40.000 riverains avaient signé une pétition, craignant un "nouveau Sangatte", en référence à l'ancien centre pour migrants de Calais. Une réunion d'information avait viré à la foire d'empoigne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le centre avait déjà été victime le 17 octobre d'un début d'incendie, sans doute volontaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-