Paris: pris d'un coup de folie, il jette ses meubles par la fenêtre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: pris d'un coup de folie, il jette ses meubles par la fenêtre

Publié le 08/11/2018 à 17:13 - Mise à jour à 17:19
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme d'une vingtaine d'années, avec des antécédents psychiatriques, a été pris d'un coup de folie mercredi soir rue de la Roquette, dans le 11e arrondissement de Paris. Il a jeté tous ses meubles par la fenêtre de son appartement. La police a dû attendre qu'il se calme pour l'interpeller.

Un homme d'une vingtaine d'années a monopolisé l'attention des forces de l'ordre parisiennes mercredi 7 au soir, rue de la Roquette dans le 11e arrondissement de Paris.

Pris d'un coup de folie, le jeune homme a commencé à jeter tout son mobilier par la fenêtre de son appartement, directement dans la rue, où les passants ont pris la fuite pour ne pas recevoir une table sur la tête.

Il a jeté des meubles par la fenêtre mais aussi des appareils d'électroménager et même des documents administratifs.

Personne n'a été blessé et la police a rapidement mis en place un périmètre de sécurité le temps de l'intervention.

Les pompiers ont aussi été appelés sur place, pour prendre ensuite en charge le forcené, en détresse psychologique, et ayant déjà fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique.

Lire aussi: nu, il broute de l'herbe et attaque des policiers

Selon Le Parisien, la police a fait intervenir le père de l'individu -rapidement identifié- sur place pour participer aux négociations et tenter de le calmer avant qu'il ne commette l'irréparable.

Car c'est ce qui était redouté. Le jeune homme ayant des tendances suicidaires, les autorités avaient peur qu'il ne mette fin à ses jours.

Finalement, il a repris ses esprits tout seul et a pu être interpellé avant d'être pris en charge par les secours.

Et aussi:

Paris: un déséquilibré, "en contact avec les aliens" et à moitié nu, escalade les grilles de l'ambassade du Mexique

Paris: après une dispute avec un ami, elle saute du troisième étage

Tarn: un déséquilibré menace de mort des enfants avec un couteau

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pris d'un coup de folie, un jeune homme a jeté tous ses meubles par la fenêtre de son appartement mercredi soir à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-