Paris: un boulanger avait réduit un employé en esclavage

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: un boulanger avait réduit un employé en esclavage

Publié le 28/06/2018 à 11:55 - Mise à jour à 12:01
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un boulanger du 10e arrondissement de Paris a été mis en examen après que les services sanitaires ont constaté vendredi qu'en plus des conditions d'hygiènes déplorables du commerce, un employé sans papiers avait été réduit en esclavage.

Un boulanger du 10e arrondissement de Paris a été mis en examen suite à l'intervention des services sanitaires dans son commerce.

Vendredi 22, les policiers du groupe du travail illégal du commissariat du 10e arrondissement ont contacté les services de la direction départementale de la protection du public de Paris. Les forces de l'ordre avaient en effet constaté l'état d'hygiène déplorable de cette boulangerie.

Après une enquête qui a très rapidement mis à jour de gros disfonctionnements au sein de cette entreprise, le boulanger a été placé en garde à vue lundi 25. Il était alors soupçonné de travail dissimulé comme l'a indiqué France Bleu Paris.

A voir aussi: Allison Mack ("Smallville") admet avoir recruté et torturé des esclaves sexuelles pour la secte Nxivw

Lors de son interrogatoire, les policiers ont cependant découvert que l'un de ses employés était en fait complètement privé de liberté. Le sans-papiers était en fait exploité par son patron.

Selon la préfecture de police, le gérant du commerce "se comportait envers lui comme s'il était sa propriété. L'homme était devenu un esclave". Le patron a donc été déféré et mis en examen pour exploitation d'une personne réduite en esclavage.

Quant au commerce en lui-même, il ne respectait pas les règles d'hygiène. La boulangerie "était dans un état déplorable". Elle présentait d'ailleurs un risque sanitaire pour les employés et les clients. Une fermeture administrative d'urgence a été décrétée par la préfecture.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un boulanger du 10e arrondissement de Paris a été mis en examen pour avoir réduit en esclavage un employé sans papiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-