Paris: un CRS meurt en se faisant un tatouage

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: un CRS meurt en se faisant un tatouage

Publié le 20/06/2019 à 16:04 - Mise à jour à 16:16
©Christophe Simon/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un CRS des Yvelines est décédé à Paris dans la nuit de lundi 17 à mardi 18. Il se serait coupé l'artère du bras alors qu'il tentait de se faire un tatouage seul.

Un jeune homme de 34 ans est décédé dans la nuit de lundi à mardi dans le 5ème arrondissement de Paris après avoir tenté de se faire un tatouage.

Le trentenaire était CRS à Vélizy-Villacoublay dans les Yvelines et avait aussi servi au commissariat du 13ème arrondissement de la capitale.

Lundi soir donc, il a entrepris de se faire un tatouage sur le bras à l'aide de son appareil personnel.

A voir aussi: Faux, un CRS ne gagne pas 500 euros par acte de Gilets jaunes (vidéo)

A partir de là, deux hypothèses sont probables. La première voudrait que ce soit en réalisant son tatouage qu'il se soit coupé l'artère.

La seconde voudrait qu'il ait enroulé son nouveau tatouage dans du film plastique. Et c'est en essayant de le retirer avec un cutter qu'il se serait largement entaillé le bras, selon le site Actu 17.

La deuxième hypothèse semble finalement avoit été retenue et vers 3h du matin, le CRS prénommé Yann serait sorti de chez lui en hurlant de douleur.

C'est l'une de ses voisines, certainement alertée par les cris, qui a prévenu les pompiers. Mais les secours n'ont rien pu faire pour le sauver.

Si la piste du suicide a au début été envisagée, l'enquête s'est rapidement tournée vers la thèse accidentelle au regard des différents éléments à disposition. Une source proche de l'enquête a d'ailleurs qualifié le drame de "bête et tragique accident".

Les collègues du CRS ont lancé une cagnotte en ligne pour venir en aide à sa famille. Ce jeudi 20, un peu plus de 4.100 euros avaient été récoltés.

A lire aussi:

Manifestant éborgné par une grenade en 2016: un CRS renvoyé aux assises

Hautes-Pyrénées: un CRS se suicide en plein après-midi dans un parc

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un CRS est décédé après avoir tenté de se tatouer lui-même à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-