Paris: un homme soupçonné d'avoir tué sa voisine en la poussant du troisième étage

Paris: un homme soupçonné d'avoir tué sa voisine en la poussant du troisième étage

Publié le 05/04/2017 à 12:58 - Mise à jour à 13:03
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une sexagénaire est morte à Paris dans la nuit de lundi à mardi après avoir chuté du balcon de son appartement. Son voisin, connu des services des police, est soupçonné de l'avoir poussée. Il a été interpellé mais les enquêteurs semblent s'interroger sur sa santé mentale.

Les circonstances du drame et le mobile du suspect restent flous après la mort, mardi 4 à Paris, d'une sexagénaire après une chute de trois étages. Un homme soupçonné de l'avoir poussée a été interpellé.

Les faits révélés par BFMTV se sont déroulés dans la nuit de lundi 3 à mardi 4. Vers 4h30 du matin, la locatrice d'un appartement de la rue de Vaucouleurs, dans le quartier de Belleville, aurait été poussée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, un de ses voisins serait entré de force dans l'appartement où se trouvaient la victime ainsi que son compagnon et ses deux enfants. Là il aurait poussé la femme dans le vide depuis le balcon. Toutefois, la piste d'une chute accidentelle à la suite d'une dispute ne pouvait pas non plus être écartée au lendemain du drame.

L'homme âgé de 27 ans a été interpellé. Selon Le Parisien, il est connu de la justice pour des faits de délinquance variés. Il pourrait également souffrir de troubles mentaux. En effet, sa garde à vue a été levée seulement quelques heures après son arrestation pour être transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. Les psychiatre devront si sa garde à vue peut se poursuivre.

Une source policière citée par Ouest France affirme que le suspect "était dans un état second et tenait des propos incohérents" lors de son interpellation. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le suspect a été transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-