Paris: un nid de frelons asiatiques découvert au cœur de la capitale

Paris: un nid de frelons asiatiques découvert au cœur de la capitale

Publié le 26/07/2016 à 09:58
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pour la première fois, la présence d'un nid de frelons asiatiques a été constatée à Paris la semaine dernière. Cet insecte, qui ne présente pas de danger majeur pour l'homme, est un prédateur féroce des abeilles.

Le doute qui persistait sur sa présence à paris a finalement été levé. Un nid du redoutable frelon asiatique a été découvert au Musée national d’histoire naturelle (MNHN) dans le Ve arrondissement de Paris. Dans un article publié le lundi 18 sur le site de l’inventaire national du patrimoine naturel, le MNHN explique qu’un "nid a été découvert par des jardiniers et détruit dans la semaine".

Et il s'agit d'une très mauvaise nouvelle pour les Parisiens: si le frelon asiatique était "déjà installé dans la région francilienne depuis 2012, et fréquemment observé sur les ruchers depuis l’année dernière", "aucun nid n’avait été découvert dans la ville", explique l’équipe scientifique.

Les piqûres de Vespa velutina, de son nom scientifique, ne sont pas plus dangereuses que celles des abeilles, guêpes et autres hyménoptères - à savoir sauf en cas d'allergie ou de piqûres multiples -, indiquent les centres anti-poison (CAPTV) des hôpitaux régionaux. Mais il s'agit en revanche d'un véritable fléau pour les abeilles, qu'ils dévorent massivement, et donc une bombe à retardement pour l'écosystème.

Si vous observez un nid dans l’espace public (espaces municipaux, façades d’immeubles donnant sur rue…), le premier reflexe est d’appeler la Mairie de Paris au 39 75 ou d’écrire un commentaire sur sa page dédiée à l’abeille domestique pour qu’elle le déloge.

"Si le nid est placé dans le domaine privé ou ailleurs en Île-de-France, vous pouvez contacter un des référents de la FROSAIF, organisme qui prendra en charge le plan de lutte localement", conseille pour sa part le MNHN.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour la première fois, la présence d'un nid de frelons asiatiques a été constatée à Paris la semaine dernière.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-