Paris: une agression transphobe en marge d'une manifestation algérienne (vidéo)

Paris: une agression transphobe en marge d'une manifestation algérienne (vidéo)

Publié le 02/04/2019 à 12:49 - Mise à jour à 12:59
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En marge d'une manifestation contre le pouvoir algérien à Paris, une personne transgenre a été agressée par des individus qui l'ont insultée et frappée dimanche 31. Une enquête a été ouverte. 

Les images de l'agression sont violentes. Une femme transgenre a été violemment prise à partie et frappée par des individus à Paris, vraisemblablement en raison de son identité de genre, en marge de la manifestation d'opposition au régime en place en Algérie. Les faits se sont déroulés au niveau d'une des bouches de métro de la place de République vers 20h30.

Sur une vidéo dévoilée sur les réseaux sociaux par le militant LGBTQI+ Lyes Alouane, qui l'a reçue par un témoin, on peut voir la victime être la cible de quolibets de la part d'un groupe de jeunes gens. Plusieurs personnes, dont une jeune femme ceint d'un drapeau algérien, tentent de la mettre à l'écart. L'agression verbale devient alors physique et la femme est frappée à plusieurs reprises par trois jeunes malgré l'intervention de badauds qui tentent de s'interposer. L'agression prendra fin avec l'arrivée des agents de sécurité de la RATP.

"Des agents GSPR sont intervenus pour porter assistance à une personne agressée et l’ont mise à l’abri dans la station de métro République", a expliqué la régie des transports parisiens.

Voir - Marseille: agression transphobe de deux jeunes majeurs au siège du Refuge

Contacté par le HuffPost, Lyes Alouane a précisé les circonstances de l'agression: "Des hommes ont commencé à l’humilier en chantant une chanson censée la sexualiser pour la ridiculiser. Puis un homme lui a craché dessus. La victime s’est énervée et s’est dégagée. Alors l’homme a commencé à la frapper".

La diffusion des images de cette agression a provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. "Indignée par cette agression transphobe, que je condamne avec la plus grande fermeté. Je tiens à assurer la victime de tout mon soutien. Les coupables de cet acte intolérable doivent être identifiés et poursuivis", a tweeté Anne Hidalgo tandis que son premier adjoint, Emmanuel Grégoire, a annoncé qu’une enquête va être ouverte pour identifier les agresseurs.

Marlène Schiappa a également réagi: "Les LGBT phobies ne sont pas des opinions mais de la bêtise et de la haine. Elles agressent et tuent".

De nombreux participants à la manifestation contre le pouvoir algérien ont fait part de leur écœurement quant au comportement des harceleurs et des agresseurs qui avaient participé à la même mobilisation qu'eux.

Lire aussi:

Paris: agressions transphobes filmées et publiées sur Snapchat, un homme arrêté

Les actes homophobes et transphobes en hausse en 2016 selon l'association SOS-Homophobie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une personne transgenre a été agressée par des individus qui l'ont insultée et frappée dimanche à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-