Paris: une femme fait fuir huit agresseurs, dont un armé, dans le 20e arrondissement

Paris: une femme fait fuir huit agresseurs, dont un armé, dans le 20e arrondissement

Publié le 22/02/2018 à 14:44 - Mise à jour à 14:54
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux femmes ont été agressées mercredi par un gourpe de huit individus en soirée dans le 20e arrondissement de Paris . Leur tenant tête, elles ont réussi à faire fuir les agresseurs.

Un groupe de huit hommes, dont au moins un était armé, a écumé le20e arrondissement de Paris mercredi 21 en début de soirée. Ils ont tenté de s'en prendre à deux femmes mais celles-ci ont courageusement résisté à leurs agresseurs, les poussant à une piteuse fuite.

La première tentative d'agression a eu lieu vers 18h35 avenue du professeur André-Lemierre rapporte Le Parisien qui révèle l'information. Les huit agresseurs encerclent le véhicule d'une femme à la sortie d'un parking. Alors que certains tentent de s'introduire dans la voiture, l'un d'entre eux exhibent une arme de poing en direction de la conductrice.

A voir: Yvelines - des adolescentes homosexuelles agressées dans le RER

Cette dernière ne cède pas à la menace et démarre en trombe pour prendre la fuite avant d'alerter les forces de l'ordre tandis que le groupe s'esquive bredouille. "Une patrouille est venue à sa rencontre, précise une source proche de l’affaire. Les policiers ont fait le tour du quartier avec la victime pour tenter de retrouver les agresseurs. Mais ils n’ont pas pu être retrouvés", a fait avoir une source policière au quotidien.

La bande poursuit toutefois ses forfaits peu après, vers 19h, rue Riblette. Là, les individus tentent de s'en prendre à une coiffeuse qui quittait son établissement pour rentrer chez elle. Même modus operandi que pour la première tentative d'agression, ils encerclent la pauvre femme et la menace avec le pistolet, exigeant qu'elle leur remette ses valeurs et en particulier son sac à main. Courageusement, la victime refuse obstinément et pousse de grands cris qui commencent à attirer les curieux. Les voleurs prennent une nouvelle fois piteusement la fuite.

"Les deux victimes ont déposé plainte et le deuxième district de police judiciaire est chargé de mener les investigations", conclut le journal.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le groupe d'agresseurs a été mis en fuite par deux fois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-