Paris: une infirmière se donne la mort à l'hôpital Cochin, après avoir alerté sur la dégradation de ses conditions de travail

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 07 mars 2017 - 14:25
Image
Les urgences de l'hôpital Cochin
Crédits
©Capture d'écran YouTube
L'infirmière s'est donnée la mort dans son bureau de l'hôpital Cochin.
©Capture d'écran YouTube
L'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) est de nouveau endeuillée par un drame dans l'un de ses établissements. Ce mardi, une infirmière de 45 ans s'est donnée la mort dans son bureau. Pendant ce temps, ses collègues manifestent contre la dégradation des conditions de travail dans la profession.

C'est un nouveau drame qui touche le monde hospitalier. Une infirmière de l'hôpital Cochin à Paris s'est en effet suicidée à son poste de travail, dans le bureau informatique de l'établissement où elle avait été affectée.

Âgée de 45 ans, ses collègues l'ont découverte dans la matinée après sa tentative, dont les détails n'ont pas été communiqués avec exactitude. Retrouvée inanimée, mais encore vivante, le personnel a essayé de lui prodiguer les premiers soins avant qu'elle ne soit placée en réanimation. Elle ne survivra cependant pas à ses blessures et décèdera peu après. L'AP-HP a confirmé qu'il s'agissait bien d'un suicide.

La victime, d'après les sources syndicales qui se sont exprimées sur ce tragique événement, avait à plusieurs reprises alerté sur la dégradation grave de ses conditions de travail. A l'origine infirmière, elle avait été affectée au service informatique de l'hôpital. Elle venait de faire son retour à son poste de travail depuis à peine une semaine, après une longue période d'arrêt maladie. Elle continuait à alerter sur la situation dégradée dans son service, avant de commettre son geste fatal.

La série noire continue donc pour l'AP-HP: le 6 février dernier, un infirmier s'était suicidé en se défenestrant à l'hôpital Georges Pompidou alors qu'il n'était même pas de service le jour du geste mortel.

Triste ironie du sort: ce mardi 7, les infirmiers manifestent à Paris pour dénoncer des conditions de travail qui ne cessent d'empirer, à l'appel de pas moins de 16 organisations et syndicats de la profession.

À LIRE AUSSI

Image
L'hôpital Georges-Pompidou à Paris.
Suicide à l'hôpital Georges Pompidou: Hirsch défend la directrice de l'établissement
Plus d'un an après le suicide d'un cardiologue de l'hôpital Georges Pompidou, victime selon ses proches de harcèlement moral, Martin Hirsch a défendu lundi Anne Costa,...
14 février 2017 - 09:34
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.