Paris: une jeune femme de 18 ans, sous curatelle psychologique, tue sa grand-tante à coups de vase

Paris: une jeune femme de 18 ans, sous curatelle psychologique, tue sa grand-tante à coups de vase

Publié le 22/08/2017 à 08:03 - Mise à jour à 08:06
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Unez jeune femme de 18 ans, présentant des problèmes psychologiques, a tué sa grand-tante à coups de vase dimanche soir à Paris. La victime était âgée de 91 ans.

Une femme âgé de 91 ans est morte sous les coups de sa petite nièce dimanche 20 au soir, rue Montéra, dans le XIIe arrondissement de Paris, près de la porte de Vincennes, rapporte le journal Le Parisien.

Les faits se sont déroulés peu avant 23h. Les voisins se sont inquiétés des éclats de voix, semblables à une violente dispute, et aux bruits sourds qui provenaient de l'appartement. A plusieurs reprises, ils ont sonnés à la porte jusqu'à ce qu'une jeune femme leur ouvre la porte. Ils ont alors découvert avec horreur le corps sans vie de la grand-tante, gisant dans une mare de sang. Les voisins ont alors immédiatement prévenu secours et policiers.

Une fois sur place, les premiers n'ont pu que constater avec impuissance que la nonagénaire était déjà morte. Les seconds, quant à eux, ont précédé à l'interpellation de la jeune femme de 18 ans et se sont livrés aux premières constations sur les lieux du crime. Il apparaissait que la victime avait succombé à de violents coups portés aux niveaux de sa tête, très probablement par sa petite-nièce qui souffre de problèmes psychologiques et qui avait été placée sous curatelle chez elle.

Les coups ont visiblement été portés par un vase, ce que devrait confirmer l'autopsie mené lundi 21 sur le corps de la vieille dame de 91 ans.

"La petite-nièce n’a pu encore livrer d’explications et a été internée à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (IPPP)", précise le quotidien. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une autopsie a été menée lundi sur le corps de la victime.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-