Paris: une Malaisienne arrêtée pour avoir ébouillanté son fils

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 15 décembre 2017 - 09:35
Image
Trois voitures de police ont été incendiées jeudi matin sur un parking réservé au commissariat à Ant
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Un petit garçon de 11 ans, qui refusait de s'entraîner pour son spectacle de danse, a été ébouillanté par sa mère, arrêtée jeudi soir pour "actes de torture et de barbarie sur mineur de moins de 15 ans par ascendant".
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Une Malaisienne de 46 ans a été arrêtée jeudi soir à Paris après avoir ébouillanté son fils de 11 ans. L'enfant, qui fait partie d'une troupe de danseurs et devait se produire en spectacle (raison de sa présence dans la capitale française), refusait de s'entraîner. Il a été hospitalisé à Necker.

Ce devait être un voyage récréatif. Il s'est transformé en cauchemar. Un petit garçon Malaysien âgé de 11 ans a été sauvé des griffes de sa mère jeudi 14 au soir, par la réceptionniste de l'hôtel du 15e arrondissement de Paris dans lequel il logeait.

La femme, également Malaysienne, âgée de 46 ans, a torturé son fils en l'ébouillantant parce qu'il refusait de s'entraîner pour son spectacle de danse.

C'est en effet pour se produire sur scène  avec sa troupe de jeunes danseurs professionnels que l'enfant, accompagné de sa mère, était présent à Paris depuis quelques jours.

Voir aussi: Nantes - une mère arrêtée pour avoir ébouillanté son bébé

Selon Le Parisien, qui révèle l'information, c'est donc la réceptionniste de l'hôtel qui a découvert le calvaire du petit garçon, qui est venu se réfugier entre ses jambes, complètement apeuré, alors que sa mère lui hurlait dessus.

En anglais, il a expliqué à Liliane, la réceptionniste, que sa mère avait l'habitude de faire bouillir de l'eau et de lui verser dessus quand il refusait de danser. Il lui a aussi montré ses blessures. Les autorités et les secours ont évidemment tout de suite été prévenus.

La quadragénaire a été interpellée et placée en garde à vue pour "actes de torture et de barbarie sur mineur de moins de 15 ans par ascendant". Une enquête a aussi été ouverte et confiée à la Brigade des mineurs de la police judiciaire.

Le garçon, qui présentait de graves brulures sur les bras, les jambes et les fesses, a été transporté à l'hôpital Necker, où il a été admis en pédiatrie.

À LIRE AUSSI

Image
Avec les beaux jours, la police est confrontée à un dilemme face aux jeunes qui font le show sur la
Nîmes: un responsable de la sécurité d'une discothèque ébouillanté et battu par des braqueurs
Lundi soir à Nîmes dans le Gard, un homme a été ébouillanté et battu par des braqueurs qui s'étaient introduits chez lui. Ce responsable de la sécurité d'une boîte de ...
17 octobre 2017 - 13:01
Société
Image
Une casserole.
Valenciennes: soupçonné d'avoir ébouillanté son fils, le père pourrait être mis hors de cause
Soupçonné d'avoir ébouillanté sciemment le bras de son fils de 4 ans, un père de famille a été interpellé, samedi 5, et placé en garde à vue. S'il devrait être mis en ...
07 septembre 2015 - 22:03
Société