Paris: une nounou gazée par un homme encagoulé devant l'enfant qu'elle gardait

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Paris: une nounou gazée par un homme encagoulé devant l'enfant qu'elle gardait

Publié le 26/06/2018 à 19:59 - Mise à jour à 20:00
© Valery HACHE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une nourrice a été gazée par un individu encagoulé lundi soir, dans le 16e arrondissement de Paris, alors qu'elle gardait un petit garçon de dix ans. L'enfant s'est caché sur le balcon, pendant que l'homme dérobait pour 100.000 euros de bijoux et autres objets de luxe.

Un homme encagoulé a pénétré de force dans un appartement du 16e arrondissement de Paris lundi 25 au soir, en gazant une nourrice, qui gardait là un petit garçon de dix ans.

Selon Le Parisien, qui révèle l'information, l'individu masqué a frappé à la porte de cet appartement situé rue Boissière, a aspergé la jeune femme de gaz lacrymogène et l'a poussée au sol pour rentrer, se précipitant directement vers l'espace nuit.

Il a retourné la chambre des parents de l'enfant, a volé des bijoux, des montres Rolex et des sacs de luxe avant de prendre la fuite en courant. Montant estimé du larcin? 100.000 euros.

Lire aussi: une nounou violée devant des enfants sous la menace d'une machette

Pendant les faits, le garçonnet s'était caché sur le balcon de l'appartement familial et a réussi à prévenir un passant, qui a rapidement appelé les forces de l'ordre.

Quand les autorités sont arrivées, l'agresseur avait déjà détalé. Une enquête a immédiatement été ouverte et le premier district de la police judiciaire de Paris a été saisi.

Les témoignages du petit garçon et de la nourrice, sous le choc, devaient aider les forces de l'ordre à établir le profil du cambrioleur, toujours activement recherché ce mardi 26.

Ce fait divers (vol et violences) confirme la tendance de 2017, année durant laquelle le nombre de cambriolages a beaucoup augmenté à Paris. Plus de 40.000 cambriolages ont ainsi été rapportés l'an dernier, soit environ 1.000 de plus qu'en 2016 (+1,1%).

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme encagoulé a aspergé une nourrice de gaz lacrymogène pour dérober 100.000 euros de bijoux à la famille de l'enfant qu'elle gardait.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-