Paris: violente agression homophobe dans le 20e arrondissement

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris: violente agression homophobe dans le 20e arrondissement

Publié le 19/09/2018 à 20:28 - Mise à jour à 20:40
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux jeunes hommes qui s’enlaçaient dans la rue ont été violemment agressés mardi soir dans le 20e arrondissement de la capitale. L'un d'eux a écopé de plusieurs jours d'ITT après avoir reçu des coups de casque.

Ils ont eu le malheur de se prendre dans les bras en pleine rue ce qui a déclenché des coups. Deux jeunes hommes qui s’enlaçaient dans la rue ont été violemment agressés mardi 18 au soir dans le 20e arrondissement de Paris.

Les deux jeunes gens, en couple, sortaient d'un théâtre où ils avaient assisté à la pièce d'une amie collégienne. Ils ont "eu le malheur", en attendant leur amie, de se serrer dans les bras en pleine rue. "Juste un câlin", a précise le jeune comédien de 27 ans sur son compte Facebook où il a diffusé une photo de son visage tuméfié.

"Un groupe de trois jeunes, postés à une vingtaine de mètres, nous a vus. Ils nous ont interpellés. Comme nous les avons ignorés, ils se sont rapprochés. Un flot d’insultes homophobes sortaient de leur bouche. Ils exigeaient que nous quittions «leur quartier» «y a pas de PD ici»", a-t-il souligné.

Lire aussi - Nouvelle hausse des actes homophobes en France en 2017 

Et de poursuivre: "Comme nous avons refusé de partir, les insultes sont devenues plus graves, plus haineuses. Puis un quatrième les a rejoints. Un gamin qui paraît avoir 12 ans. Et c’est lui qui a appelé des renforts. Un scooter avec nos cinquièmes et sixième agresseurs. Insultes, bousculades, menaces. On ne cède pas. Le chauffeur du scooter détache son casque, le retire et me frappe avec. Deux coups portés à la tête". Il est victime d’un "traumatisme facial, avec ecchymose et œdème pré-orbitaire" qui lui a valu sept points de suture et plusieurs jours d’ITT.

Alertés par les bruits, ce sont finalement les spectateurs venus assister à la pièce de théâtre qui s'interposent et font fuir les six agresseurs. Une enquête a été ouverte pour les identifier.

"Je savais qu’un jour ça m’arriverait. Une agression homophobe violente en pleine rue. Je savais qu’un jour je devrais faire ce choix: prendre une photo et la publier ou ne pas la publier. Avec les conséquences que cela aura dans les deux cas. Je ne savais juste pas quand cela aurait lieu. C’est donc aujourd’hui", s'est désolé la victime.

Voir:  

Nantes: nouvel acte de vandalisme homophobe (photo)

Besançon: de nombreuses agressions homophobes dans un parc

Val-de-Marne: un maire visé par des tags homophobes porte plainte

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une agression homophobe a eu lieu mardi à Paris dans le 20e.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-