Pas-de-Calais: des migrants volent un bateau de pêche et traversent la Manche

Pas-de-Calais: des migrants volent un bateau de pêche et traversent la Manche

Publié le 14/11/2018 à 15:09 - Mise à jour à 15:21
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une douzaine de migrants ont volé un navire de pêche lundi soir dans le port de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Ils ont réussi à traverser la Manche mais se sont fait interpeller au large de Douvres par les autorités anglaises.

Des migrants ont réussi à rejoindre les côtes anglaises lundi 12 au soir en traversant la Manche grâce à un mode opératoire rarement vu. Pas moins de 12 clandestins ont en effet volé un bateau de pêche dans le port de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais.

Les faits se sont déroulés  dans la soirée entre 21h30 et minuit. Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) de Gris-Nez a repéré un bateau de pêche qui empruntait une route "bizarre".

Les autorités françaises ont alors alerté leurs collègues britanniques avant de contacter le propriétaire du navire. Ce dernier s'est alors rendu compte que son bateau, un trémailleur d'une douzaine de mètres, n'était plus à quai dans le port de Boulogne-sur-Mer.

A voir aussi: Migrants - "mouvements migratoires forts sur les Pyrénées"

Les autorités anglaises ont finalement réussi à intercepter le bateau au large de Douvres vers 2h du matin. Les migrants ont alors été escortés jusqu'à terre puis ont été interpellés.

"On est sur un mode opératoire inédit. Jusqu’à présent il s’agissait d’embarcations de fortune", a indiqué la préfecture maritime citée par 20 Minutes.

Pour le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, c'est un "réseau qui s’est procuré par (...) un bateau et a organisé ce passage de la Manche". Une enquête a été ouverte et confiée à la police aux frontières (PAF) pour comprendre dans quelles circonstances le bateau a pu être dérobé.

A lire aussi:

Pour les enfants de la caravane de migrants, les jouets pour s'évader

Évacuation d'un campement de migrants emblématique à Rome

Aide aux migrants: prison ferme requise au procès des "sept de Briançon"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des migrants ont volé un bateau de pêche pour rejoindre l'Angleterre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-