Pas-de-Calais: un faux policier accusé d'agressions sexuelles sur mineures

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pas-de-Calais: un faux policier accusé d'agressions sexuelles sur mineures

Publié le 04/05/2018 à 12:54 - Mise à jour à 12:57
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme accusé d'agressions sexuelles par une vingtaine de jeunes filles mineures, âgées de 8 à 16 ans, a été arrêté mercredi à Lens. Cet individu, qui se faisait passer pour un faux policier, a agi en état de récidive. Il était inscrit au fichier des délinquants sexuels.

Un homme de 38 ans inscrit au Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV) a été arrêté mercredi 2 mai à Lens par des policiers du Pas-de-Calais.

Il est accusé d'agressions sexuelles et viols sur mineures, le tout en état de récidive puisqu'il avait déjà été condamné il y a plusieurs années pour les mêmes faits.

Selon Europe 1, qui révèle l'information, cet homme se faisait passer pour un faux policier à vélo auprès de fillettes et d'adolescentes. Armé d'un pistolet factice, il prétextait devoir procéder à des contrôles anti-drogue et des palpations pour perpétrer des attouchements sexuels et même des pénétrations digitales.

Lire aussi: le pédophile échange des photos de ses enfants contre un abus sexuel de bébé en direct sur Skype

Une vingtaine de victimes ont déposé plainte contre lui. Elles sont âgées de 8 à 16 ans. Les agressions remontent jusqu'à l'été 2017 mais la majorité d'entre elles ont été commises récemment.

Grâce à leurs témoignages et des recherches au niveau de la téléphonie, les enquêteurs de la brigade des mineurs de la sûreté du Pas-de-Calais ont identifié et localisé l'auteur de ces actes, dont ni l'identité ni la situation familiale n'ont été révélées.

Toujours selon Europe 1, il a été placé en garde à vue, au cours de laquelle il a reconnu l'intégralité des faits qui lui sont reprochés, et devait ce vendredi 4 être présenté à un juge. La mise en examen ne devrait plus tarder.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme inscrit au fichier des délinquants sexuels a été interpellé lundi à Lens suite aux plaintes d'une vingtaine de jeunes filles mineures, qui l'accusent d'agressions sexuelles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-