Autriche: le chauffeur du bus fait un malaise, le réflexe d'un Français sauve de la mort les passagers

Autriche: le chauffeur du bus fait un malaise, le réflexe d'un Français sauve de la mort les passagers

Publié le 25/09/2017 à 10:43 - Mise à jour à 11:16
©Ronald Zak/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les membres du conseil municipal de Wimmenau, dans le Bas-Rhin, ont eu la peur de leur vie samedi alors qu'ils étaient en voyage en bus dans le Tyrol autrichien. Leur chauffeur a fait un malaise en pleine route et l'un des élus a sauvé l'assistance en évitant de justesse une chute dans un ravin.

Grosse frayeur pour les membres du conseil municipal de Wimmenau, dans le Bas-Rhin, samedi 23. Les élus étaient en voyage dans le Tyrol autrichien et auraient tous perdu la vie sans l'intervention de l'un d'entre eux.

Ils profitaient d'un week-end en groupe et avaient loué un minibus pour découvrir la vallée de Zillertal et ses hauteurs, en Autriche donc. Mais sur le chemin du retour, leur chauffeur a été pris d'un malaise et s'est effondré dans l'allée du véhicule, a révélé Kleine Zeitung.

L'événement est arrivé alors qu'ils se trouvaient sur une route escarpée et le minibus était hors de contrôle. Mais l'un des conseillers municipaux, Gilbert Sand qui se trouvait derrière le chauffeur, a bondi sur le siège vide. Il a alors évité de justesse que le véhicule ne tombe dans un ravinn etraînant ses collègues et lui-même vers une mort quasi certaine. Il a finit par parvenir à stopper le bus alors qu'un moitié de l'engin dépassait déjà de la route. l'acte héroïque a toutefois été rendu plus simple grâce à... un tronc d'arbre que le minibus a percuté.

Dans le feu de l'action, l'élu s'est cassé le tibia et huit autres personnes ont été blessées sans gravité: petit bilan pour incident qui aurait pu être meurtrier. Ils ont tous été transporté à l'hôpital. "Nous sommes tous vivants grâce à lui, c'est notre ange gardien", a déclaré Emmanuelle Schill, une élue Divers droite citée par Les Dernières nouvelles d'Alsace. Les vingt touristes sont rentrés en France dimanche 24. Ils ont préféré retourner à Wimmenau et écourter leur voyage.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le bus a manqué de chuter dans le vide.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-