Pau: le septuagénaire pédophile estime que ses victimes étaient "en demande"

Pau: le septuagénaire pédophile estime que ses victimes étaient "en demande"

Publié le 11/01/2019 à 10:43 - Mise à jour à 10:50
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un pédophile de 71 ans a été condamné jeudi à Pau pour "agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans" et "corruption de mineurs". Il a écopé de huit de prison ferme.

Les victimes de ce "papy" pédophile étaient toutes "fragiles, avec des parents isolés, décédés ou malades". Alain Fleury, 71 ans, a été condamné pour "agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans" et "corruption de mineurs" à huit années de prison ferme par le tribunal correctionnel de Pau jeudi 10. Neuf victimes ont été identifiées entre 1994 et octobre 2016, dont des neveux du prévenu, mais seuls six cas ont été judiciarisés, les trois autres étant prescrits. Elles avaient entre 11 et 15 ans au moment des faits.

Comme le rapporte France Bleu Béarn, la peine "s'explique d'abord par le dossier, mais aussi par l'attitude d'Alain Fleury pendant les cinq heures d'audience. Il n'a toujours pas compris tout ce qu'on lui reproche". Pour attirer ses petites victimes, le septuagénaire leur faisait des cadeaux, ce qu'il a nié. Une fois à son domicile, il les faisait boire de l'alcool, fumer des cigarettes et regarder des films pornos avant de les agresser sexuellement.

Lire aussi - Un moniteur accusé d'actes pédophiles sur une vingtaine de petites filles

"Pour lui toujours, il dit que la pilosité est le signe qu'ils ont l'âge d'être consentants", précise le site. En effet à la barre, Alain Fleury a estimé, qu'à l'exception de deux victimes, pour lesquelles il a présenté des excuses, que les autres étaient "en demande" et que l'un d'eux était "plus pervers que lui".

Au domicile du prévenu des centaines de pièces à conviction ont été saisies par les forces de l'ordre dont des albums photos consacrés à chacune de ses victimes ainsi qu'un journal intime où il notait "les performances" des jeunes. "Il a fallu plusieurs voyages au commissariat pour déménager toutes les saisies", précise France Bleu.

A la barre, le prévenu a raconté que c'est un de ses frères qui l'a initié au sexe dès sa préadolescence. A l'issue de son procès, il a été reconduit à la maison d’arrêt de Pau où il est détenu depuis son arrestation au printemps 2016.

Voir:

Affichés sur les réseaux sociaux, des pédophiles présumés se suicident

Un père paye des tueurs à gages pour tuer le violeur pédophile de ses filles

Saône-et-Loire: le moine bouddhiste violeur et pédophile condamné

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le pédophile condamné n'a pas exprimé de remords quant à ses actes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-