Pau: un couple soupçonné d'avoir jeté un chiot par la fenêtre de son appartement se voit retirer son second chien

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Pau: un couple soupçonné d'avoir jeté un chiot par la fenêtre de son appartement se voit retirer son second chien

Publié le 06/12/2016 à 06:49 - Mise à jour à 07:08
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un couple soupçonné d'avoir jeté par la fenêtre de son appartement un chiot lors d'une dispute s'est vu retirer la garde de leur deuxième animal. Le parquet de Pau a pris cette décision lundi après la plainte d'une voisine.

La dispute conjugale a fini de la plus triste des manières, avec la mort d'un chiot qui a été pris à partie par l'un des belligérants. Les faits, se sont déroulés dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 décembre. Un couple, déjà connu des services de police pour tapage nocturne, se dispute violemment au troisième étage d'un immeuble de Pau. S

Selon une voisine, qui témoigne dans la République des Pyrénées, au cours de la dispute "la femme aurait compté jusqu’à trois avant de lancer quelque chose par la fenêtre". Et d'ajouter qu'"elle a alors vu l’homme descendre et récupérer un chiot sur le bitume". L'animal n'a pas survécu à ce traitement barbare.

Le témoin, très choquée, a porté plainte auprès de la police et a prévenu une association de protection des animaux, Animal Cross, qui s'est mobilisée auprès des autorités. "Nous avons mené notre propre enquête et collecté des témoignages de riverains. Le couple a confirmé la mort du chiot mais nous demandons au Procureur de la république que l'on leur retire le second chiot qu'ils ont chez eux" a fait savoir un bénévole.

L'association a également i interrogé le couple et la jeune femme mise en cause a expliqué "j’ai voulu photographier ma compagne avec le chien dans les bras, il s’est échappé et est passé par le balcon".

Soupir de soulagement chez les défenseurs des animaux, le parquet de Pau a du coup ordonné lundi 5 le placement du chiot qui restait au domicile d'un couple. Le couple risque une contravention ou une convocation devant un tribunal s'il est prouvé qu'il a volontairement jeté l'animal par la fenêtre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un couple soupçonné d'avoir jeté par la fenêtre de son appartement un chiot lors d'une dispute s'est vu retirer la garde de leur deuxième animal.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-