Pau: une secte apocalyptique soupçonnée de maltraitance sur enfants, 10 arrestations

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pau: une secte apocalyptique soupçonnée de maltraitance sur enfants, 10 arrestations

Publié le 17/06/2015 à 07:28 - Mise à jour à 07:30
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Une vaste opération de gendarmerie menée contre une secte installée près de Pau (Pyrénées-Atlantiques) a permis l'arrestation de 10 responsables de cette communauté appliquant à la lettre les préceptes de la Bible. L'enquête porte sur des soupçons de maltraitance sur enfant, notamment.

Ils considèrent que la fin du monde est proche et sont adeptes des châtiments corporels. Environ 200 gendarmes, appuyés notamment par un hélicoptère, sont intervenus dans la nuit de lundi 15 à mardi 16 pour interpeller des membres d'une secte apocalyptique installée à Sus, près de Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Perpignan. Au total, 10 responsables de la communauté ont été arrêtés par les militaires, qui les soupçonnent de mauvais traitements sur des enfants.

Baptisée "Tabitha's Place", cette secte rigoriste forte de 120 membres (50 enfants) et appliquant la Bible à la lettre vit en quasi autarcie dans le manoir de Navarrenx de Sus. Installées ici depuis 1983, les familles de la communauté ne scolarisent pas les enfants qui "ne connaissent rien au monde extérieur (...), n'ont pas de développement libre et sont sujets à des troubles de la personnalité", selon le député LR Georges Fenech cité par Le Figaro. "Les hommes portent des chignons, les femmes de longues robes et des cheveux longs. Un peu comme les Amish", une secte d'Amérique du Nord rejetant toute modernité, décrit l'élu qui a pu accéder au domaine en 2006 lorsqu'il était président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

Défaut de soin, manquement à la scolarité obligatoire, maltraitance... Les griefs de la justice contre le sort réservé aux enfants de la secte sont nombreux. Les enquêteurs travaillent également sur des soupçons de travail dissimulé, de fraude aux prestations sociales et de blanchiment de fraude fiscale.

L'opération de mardi intervient après une longue information judiciaire qui a duré un an. Elle s'est soldée par 10 arrestations de responsables qui ont été placés en garde à vue, a précisé le procureur de Pau.

Quatre enfants de la communauté ont également été retirés à leurs parents et placés sous la protection des services sociaux car ils présentaient des traces de coups, qui font partie intégrante des méthodes éducatives à Tabitha's Place. Cette communauté est de longue date dans le viseur de la justice et plusieurs de ses membres ont déjà été condamnés, notamment en 1997, après la mort d'un bébé de 19 mois.

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes enquêtent depuis plus d'un an sur les dérives présumées de la secte Tabitha's Place.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-