Pays-Bas: Noa Pothoven, la jeune fille de 17 ans, n'a pas été euthanasiée

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pays-Bas: Noa Pothoven, la jeune fille de 17 ans, n'a pas été euthanasiée

Publié le 06/06/2019 à 11:19 - Mise à jour à 11:24
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La mort d'une jeune néerlandaise, Noa Pothoven, suite à une supposée euthanasie et survenue dimanche 2 a ému le monde entier. Cependant, si la jeune fille de 17 ans est bien décédée, l'euthanasie a été refusée. Elle a alors fait le choix d'arrêter de se nourrir et de boire pour mettre fin à ses jours.

L'euthanasie de la jeune Noa Pothoven, jeune Néerlandaise de 17 ans morte dimanche, n'a jamais eu lieu. Les médias, anglo-saxons notamment, se sont dernièrement émus de ce qui était en fait une fausse information.

Noa Pothoven, victime de plusieurs agressions sexuelles entre 11 et 14 ans, n'a pas été euthanasiée mais est bien décédée dimanche.

La jeune fille âgée de seulement 17 ans avait auparavant tenté de se suicider à plusieurs reprises, en vain. Souffrant de lourds symptômes liés au choc post-traumatique, elle ne supportait plus l'idée même de la vie.

Dépressive et anorexique, Noa Pothoven s'était en effet rendue dans une clinique de La Haye, sans prévenir ses parents, pour demander à être euthanasiée.

Si la chose est légale aux Pays-Bas, elle est très encadrée, et elle lui a été refusée.

A voir aussi: "The Voice": une ancienne candidate belge se suicide (photo)

Mercredi 5 face aux multiples articles qui expliquaient que la jeune femme était décédée après une euthanasie encadrée, l'organisme étatique qui gère les euthanasies a tenu à mettre les choses au clair via un communiqué.

"Pour mettre fin aux informations erronées (dans les médias étrangers en particulier) sur sa mort, nous renvoyons à la déclaration faite cet après-midi par les amis de Noa: Noa Pothoven n’est pas morte d’euthanasie. Pour arrêter ses souffrances, elle a cessé de manger et de boire. La clinique de fin de vie traite exclusivement de l’euthanasie et le fait explicitement dans le cadre juridique".

Noa Pothoven est donc bien décédée comme elle le désirait, mais chez elle. Une fin tragique pour la jeune fille qui dénonçait l'absence de structure d'aide psychologique et physique pour les jeunes victimes de violences sexuelles dans son pays.

A lire aussi:

Une chienne en bonne santé euthanasiée pour être enterrée avec sa maîtresse

Alain Delon favorable au suicide médicalement assisté

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Noa Pothoven, jeune néerlandaise de 17 ans, n'a pas été euthanasiée mais est bien décédée dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-