Pédophilie dans la Nièvre: "ll n’a pas pu faire ça" clame la femme d'un suspect

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pédophilie dans la Nièvre: "ll n’a pas pu faire ça" clame la femme d'un suspect

Publié le 15/11/2018 à 08:19 - Mise à jour à 08:20
© Denis CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un couple mis en cause dans l'affaire de pédophilie dans la Nièvre clame son innocence. Selon la femme d'un suspect, également mise en examen, son mari n'aurait pas pu faire ce qu'on lui reproche à savoir des viols et des agressions sexuelles sur quatre enfants.

L'un des couples mis en cause dans la grave affaire de pédophilie dans la Nièvre se défend. Nathalie, la femme de Gilbert, dit "Rambo", mise en examen dans cette affaire de maltraitances et d’abus sexuel sur de jeunes enfants, a clamé son innocence et a défendu son compagnon sur lequel pèsent de lourdes accusations.

"Je n’ai rien à me reprocher sur les actes de pédophilie. Je n’ai jamais commis le moindre attouchement sur mes enfants ni sur ceux des autres", a-t-elle fait savoir au Parisien. A l'issue de sa garde à vue, elle a été placée sous contrôle judiciaire, au contraire de son mari qui a été placé en détention provisoire. A son sujet, elle dit: "Je veux aussi sortir mon chéri de cette galère. Il n’a pas pu faire ça, ce n’est pas possible". Même son de cloche du côté de sa mère qui assure que sa fille et son gendre "n'y sont pour rien".

Lire aussi - Nièvre: parents et amis accusés de violer leurs enfants, une affaire "hors normes"

Au sujet des lourds soupçons qui pèsent sur le couple , accusé d'actes de maltraitance et de sévices sexuels commis sur ses deux plus jeunes enfants, âgés de 4 et 9 ans, elle les explique par de la malveillances à leur égard. "Les gens parlent et ne nous aiment pas ici, on le sait très bien", a-t-elle fait savoir. Le couple a déjà été condamné dans le passé à des peines légères pour des actes de maltraitance.

Cinq hommes et trois femmes, dont les parents de quatre garçons aujourd'hui âgés de 4 à 9 ans, ont été mis en examen dans la Nièvre dans une affaire de viols et agressions sexuelles subis par ces enfants probablement pendant plusieurs années. Mis en examen pour près de 70 infractions, les agresseurs présumés sont notamment soupçonnés de "viols aggravés sur mineurs (de moins) de 15 ans, pour certains avec un caractère incestueux", "d'agressions sexuelles avec les mêmes circonstances aggravantes", de "corruption de mineurs", de "violences aggravées" ou encore de "privation d'aliments".

Les auteurs présumés, âgés de 25 à 48 ans, sont un couple et deux anciens couples, parmi lesquels les parents des victimes, deux frères de 8 et 4 ans, et deux autres frères de 9 et 4 ans. Si la majorité des suspects a été interpellée dans la Nièvre et entendue par les gendarmes de Château-Chinon, l'une des femmes a été arrêtée dans l'Aisne, où elle réside désormais.

Voir:

Pédophilie: à Châtillon-en-Bazois on "ne s'attendait pas à ça"

Un père pédophile incarcéré recrute un inconnu pour violer sa fille

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un couple mis en cause dans l'affaire de pédophilie dans la Nièvre clame son innocence.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-