Pédophilie féminine: la nounou accusée de viols répétés sur un petit garçon

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pédophilie féminine: la nounou accusée de viols répétés sur un petit garçon

Publié le 22/05/2018 à 10:22 - Mise à jour à 10:30
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La justice suisse fait face à un cas rare et sensible: une cour doit juger une femme de 37 ans accusée d'avoir violé un petit garçon pendant plusieurs années. Elle aurait forcé sa victime à la pénétrer, plusieurs fois par semaine.

C'est une affaire sordide et un cas plutôt rare qui agite la justice suisse. Dans cette affaire de pédophilie jugée devant un tribunal de Lausanne, c'est bien une femme qui se retrouve dans le box des accusé. La suspecte, une ressortissante brésilienne, est accusée d'avoir violé pendant deux ans le petit garçon qu'elle était chargée de garder. Les sévices avaient lieu parfois jusqu'à quatre reprises la même semaine, selon les aléas de la garde.

En 2016, le petit garçon âgé de neuf ans reçoit dans son école un cours de prévention sexuelle à destination des enfants. Lors de la classe, il explique à l'intervenante que sa nounou l'a déjà "agressé". Les autorités scolaires puis la police sont prévenues. Et l'horreur éclate au grand jour.

Le petit garçon explique qu'entre l'âge de quatre et six ans, sa nounou qui le gardait, s'allongeait sur le lit parental et le forçait à venir coller ses organes génitaux entre ses jambes et de se frotter. Elle aurait maintenu les fesses de l'enfant pour forcer la pénétration. A la fin de l'acte pervers, elle envoyait l'enfant à la douche et rangeait la chambre selon la victime présumé.

Voir aussi - "La France a un incroyable talent": un ancien candidat soupçonné d'actes de  pédophilie

La nounou niera les faits qui lui seront reprochés avant de finir par craquer face aux expertises psychiatriques montrant que les propos de l'enfant sont crédibles. La femme, 37 ans et jeune mariée, finira par admettre les faits mais dément que ces actes se soient finis par des pénétrations.

Le procureur a requis contre l'accusé dix ans de prison ferme. Le verdict est attendu pour vendredi 25.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La nounou est dans le box des accusés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-