Perpignan: l'ancien rugbyman Barend Britz tué devant son bar par un marginal

Perpignan: l'ancien rugbyman Barend Britz tué devant son bar par un marginal

Publié le 07/12/2018 à 17:38 - Mise à jour à 17:45
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jeudi soir, Barend Britz, patron d'un bar de Perpignan, a été tué par un individu saccageant la devanture de son établissement. La victime est bien connue des amateurs de rugby: il a été l'un des principaux joueurs de l'équipe locale dans les années 1990.

Il a été l'un des cadres de l'équipe de rugby de Perpignan dans les années 1990 avant de se reconvertir en patron de bistrot dans la cité catalane. Et c'est à la porte de son établissement qu'il a trouvé la mort. Barend Britz, 63 ans, a été tué jeudi 6 au soir devant le bar "Bar and Britz" par un individu âgé de 30 ans et très défavorablement connu dans la ville.

Il était environ 21h lorsque le suspect s'est présenté devant le bar en plein centre-ville particulièrement excité et accompagné de deux autres hommes. L'homme a commencé à briser la vitrine de l'établissement ce qui a poussé Barend Britz à sortir pour faire cesser les actes de vandalisme. Le trentenaire l'a alors frappé à la tête étant armé, selon des témoignages rapportés par France bleu, d'un poing américain. L'ancien sportif professionnel s'est alors effondré au sol. Secouru par les pompiers, il a finalement succombé à ses blessures.

Le suspect lui a été arrêté peu avant minuit, non loin du domicile de ses parents. Ses deux comparses, qui n'ont pas porté de coups, ont également été appréhendés.

Voir aussi - Strasbourg: il tue un jeune militaire à coups de club de golf pour une voiture éraflée 

Le trentenaire a, par le passé, été condamné à de multiples reprises pour des faits de délinquance principalement liés à des affaires de stupéfiants, d'outrage et de rébellion

Barend Britz est arrivé en France en pour la saison 1984-1985 pour jouer dans le club perpignanais en provenance de son Afrique du Sud natale. Il était revenu ensuite en 1990 et était resté jusqu'en 1996, au moment de sa retraite sportive à presque 42 ans.

Lire aussi:

Doubs: il tue sa femme à mains nues devant leur fille

Pour plaire à sa fille, il tue son ex et se donne la mort

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Barend Britz, l'ancien joueur de Perpignan, a été tué jeudi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-