Perpignan: un homme tire "une dizaine" de coups de feu près d'une école, panique dans l'établissement

Perpignan: un homme tire "une dizaine" de coups de feu près d'une école, panique dans l'établissement

Publié le 03/10/2017 à 12:17 - Mise à jour à 12:26
©Jeff Pachoud/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a été interpellé ce mardi matin à Perpignan après avoir ouvert le feu avec une arme. Une école tout proche a été confinée.

Les enfants et le personnel de l'école Ludovic Massé ont craint le pire. Un homme a été interpellé après avoir tiré des coups de feu à proximité d'une école publique regroupant des classes de maternelle et primaire, ce mardi 3 au matin dans le quartier Porte d'Espagne de Perpignan. Aucune victime n'est à déplorer.

Il était aux alentours de 6h30 lorsque les premières détonations ont retenti, selon des témoignages cités par France Bleu Roussillon. Certains évoquent même une "dizaine de coups de feu entre 6h30 et 7h30".

Si le quartier s'éveillait encore à cette heure-ci, des enfants et du personnel étaient déjà présents dans l'enceinte de l'école Ludovic Massé, pour la garderie. Un "affolement généralisé" a alors gagné les tout-petits et leurs enseignants, rapporte la radio. L'établissement a même été fermé pendant de longues minutes par les forces de l'ordre.

Le domicile du tireur a été très vite identifié. Situé à une centaine de mètres seulement de là, le petit pavillon d'allure anodine abritait un homme connu de la justice pour ses antécédents. Mais aussi identifié pour ses troubles psychiatriques.

Immédiatement les policiers ont convergé vers les lieux et encerclé le suspect. Celui-ci les aurait alors mis en joue et aurait même tiré en l'air. Toutefois, après négociation, il a fini par se rendre sans violence et a été interpellé. Aucune trace d'éléments suspects (autres armes, explosifs...) n'a par ailleurs été découvert à son domicile, selon L'Indépendant. Plus de peur que de mal.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'école maternelle et primaire Ludovic Massé à dû être fermée le temps de l'intervention de la police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-