"Pinède des singes": deux macaques survivants de l'euthanasie massive vont être épargnés

"Pinède des singes": deux macaques survivants de l'euthanasie massive vont être épargnés

Publié le 13/09/2017 à 17:49 - Mise à jour à 18:12
© FADEL SENNA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La préfecture des Landes a annoncé ce mercredi autoriser les associations de protection des animaux à prendre en charge deux macaques de Java atteints du virus de l'herpes B. Il s'agit d'animaux ayant échappé à l'abattage de 163 de leurs congénères, malades en raison des mauvaises conditions de vie dans un parc animalier.

Les associations de protection des animaux ont obtenu gain de cause ce mercredi 13, du moins pour deux des plus de 150 macaques de Java contaminés par un virus dans un parc animalier des Landes. En mai dernier, 163 de ces animaux vivant à La Pinède des singes avaient été abattus sur décision de la préfecture en raison de leur contamination à l'herpes B ou herpes neurologique, virus mortel pour l'homme.

Deux mâles avaient cependant pu échapper à la capture et à l'abattage. Ils vivaient en semi-liberté dans le parc, fermé depuis janvier en raison de graves manquements. Ils avaient finalement été capturés et les analyses avaient révélé qu'iles étaient eux aussi porteurs du virus. Mais plusieurs associations de protection des animaux, notamment la SPA et la Fondation Brigitte Bardot, en avaient profité pour demander que les deux survivants soient épargnés.

La préfecture a accédé à leur demande ce mercredi, celle-ci ayant présenté un plan pour que les singes soient pris en charge. Les autorités ont en effet fait savoir par communiqué que celles-ci leur ont transmis "une proposition ferme de prise en charge complète des animaux, comprenant leur transport dans des conditions réglementaires, leur placement dans une structure de quarantaine sanitaire agréée puis leur placement pérenne au sein d’un établissement".

Les deux singes devraient donc être transférés au Refuge de l’Arche, situé à Château-Gontier (Mayenne) dans les semaines à venir.

La Pinède des singes, mise en liquidation judiciaire en avril 2016, avait vu son activité suspendue par arrêté préfectoral en janvier de la même année. Les autorités avaient en effet constaté à plusieurs reprises de "graves dysfonctionnements", notamment des évasions répétées d'animaux, une reproduction non-maîtrisée qui avait porté de 60 à 165 le nombre de macaques en quelques années, mais surtout des mesures prophylactiques parcellaires, précisait la préfecture dans un communiqué.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En mai, 163 macaques de Java avaient dût être euthanasiés dans les Landes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-